Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Le patronat pris dans le travail au noir: le gouvernement s'en fiche

Des chiffres dont les téloches de la pensée unique capitaliste n'ont pas parlé: la fraude des entreprises sur le travail au noir, gentiment dénommé "dissimulé": 401 millions d'euros redressés par l'Urssaf en 2014, contre 320 millions en 2013, soit une hausse de 25%. En 10 ans, toujours selon l'organisme public chargé de collecter les cotisations, "les montants ont décuplé".

Poursuivons le rapport: que 6 000 entreprises sanctionnées. Le que est de ma pomme, vu que François de l'Elysée poursuit la réforme de l'inspection du travail et de tout organisme touchant à la surveillance des patrons. Ben oui, c'est à cause qu'il y a trop de fonctionnaires  feignaces en France et que ça gêne l'UE capitaliste de la concurrence libre et non faussée.

Autre révélation sur la fraude patronale: si le travail au noir représente 288 millions d'euros de redressement, il y a aussi des tonnes de minorations d'heures et de dissimulations d'activités. Pendant ce temps, Pôle emploi va fliquer les chômeurs dont près de 50% n'ont pas d'allocation chômage, pour les désinscrire!

J'ai demandé à mon voisin si le congrès de la section française de l'Internationale socialiste allait discuter de ça en juin prochain, vu que des tenors de ce parti sont ou ont été ministres du travail et inspecteurs du travail.

Mon voisin n'a pas trouvé ma blague rigolote.

Commenter cet article