Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Il le fallait bien, a ordonné son boss Nicolas Sarkozy. Elle était trop mouillée depuis la piscine de Ziad Takieddine à Bygmalion, sans parler des écoutes téléphoniques, des comptes de campagne de la présidentielle 2012, des contrats entre la France de Nico et le Kazakhstan démocratique, des frégates de Karachi, de la Lybie de notre ami Kadhafi, de l'arbitrage en faveur de Bernard Tapie, etc, etc. Et sans parler du palmarès de l'Ump gouvernant notre pays

Et donc hier, exit l'Ump, on ripoline la droite pour faire plus blanc que blanc, en s'arrogeant le mot république. Ce n'est pas la première fois.

Pour faire court, au sortir de la Deuxième Guerre mondiale, le quarteron de la droite qui était résistant fonda le MRP, le 26 novembre 1944, pour Mouvement Républicain Populaire. Mais le général de Gaulle veut un parti encore plus à sa botte et voici le Rassemblement du peuple français, le RPF, De Gaulle chef de l'état, coucou à l'Union pour la nouvelle république, UNR. En 1967, devant la grogne sociale, l'UNR devient  l'Union des démocrates pour la 5e République, UD-Ve, puis après les grèves de mai-juin 1968, l'UDR pour Union pour la défense de la république. En 1976, Jacques Chirac, nouveau boss de la droite. L'UDR devient le Rassemblement pour la République, RPR. Entre temps, Giscard d'Estaing, autre politicien de droite, fondait les Républicains indépendants. Le RPR s'auto-dissous en 2002, pour regrouper toute la droite, et voilà l'UMP, Union  pour un mouvement poplaire en faveur des riches et du patronat, dans laquelle Nicolas Sarkozy prend toute sa place comme président des riches et du patronat. Battu en 2012, pour reprendre la main en faveur des riches et du patronat -ce n'est pas facile avec François de gôche à l'Elysée-, bonjour aux Républicains.

Mais vous me le concèderez, tout ce ripolinage, c'est toujours bonnet blanc et blanc bonnet.

Mon voisin rigole que ça la fout mal ce nouveau nom. En Allemagne, existe un groupuscule d'extrême droite fondé en 1883 à Munich: Die Republikaner, Les Républicains.

Tiens 2 sondages: Plus de 70% des Français ne veulent ni François Hollande ni Nicolas Sarkozy comme président de la République en 2017. Il n'y pas que des cons en France.

Hier, la droite a changé de culotte

Commenter cet article