Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Ben oui, il faut choisir dans une société capitaliste, entre l'augmentation du pouvoir d'achat des uns et des autres. Non, rectificatif: dans une société capitaliste, on ne privilégie jamais les travailleurs et les retraités, et leurs familles. Exemple, les pharmacies: Marisol Touraine, toujours imposée sur les grandes fortunes et adoubée par le palais de l'Elysée pour gérer la Santé et les Affaires sociales en accomplissant une politique droitière, remplit leur tirelire depuis le 1er janvier 2015. Entre 20 000 et 30 000 € de recette mensuelle par pharmacie.

Je ne sais pas si vous avez l’habitude de regarder les décomptes de paiement de la Sécurité Sociale.

Et pourtant ces relevés ne sont plus envoyés systématiquement, mais il faut les télécharger depuis votre compte ‘ameli’.


 C’est ainsi que sur mon relevé de février, j’ai remarqué que chaque ligne de paiement d’une boîte de médicament était doublée d’une ligne ‘HONOR. DISPENS.

Bien sûr, je me suis tourné vers mon ami GOOGLE pour en savoir un peu plus, et là j’ai appris que cette nouvelle mesure (janvier 2015) était destinée à payer aux pharmaciens des ‘honoraires de dispensation’ pour les rétribuer du lourd travail que représente la fourniture d’une boîte de médicaments au client !!!


Ces honoraires de 0,82 € TTC PAR BOITE sont bien sûr remboursés à 65% par la sécurité sociale, soit 0,53€, le reste étant à la charge de votre mutuelle ou à votre charge selon votre couverture mutuelle.


Et cerise sur le gâteau, si l’ordonnance comporte 5 (ou plus) médicaments différents, il s’ajoute des ‘honoraires pour ordonnance complexe’ de 0,51 € TTC.


Quel travail complexe que de préparer une ordonnance de 5 lignes !


Ce qui est curieux, c’est que les pharmaciens, toujours prompts à réclamer dès lors qu’il est envisagé d’ouvrir la vente de médicaments, ne nous aient pas parlé de cette ressource nouvelle pour eux !


Ce qui est curieux, c’est que Madame Marisol TOURAINE, qui nous fustige régulièrement car notre abus de médicaments creuse le ‘trou de la sécurité sociale’ n’a jamais communiqué sur cette charge nouvelle !


Ce qui est curieux, c’est que je n’ai rien trouvé sur la prise en charge de ces honoraires pour les bénéficiaires de la CMU et de l’AME. Faut-il supposer que cela sera pris en charge à 100% et comme la CMU est financée par nos cotisations …

Je vous transmets 2 liens d’informations sur cette discrète nouveauté.


Si vous pensez que cette mesure est surprenante, si vous jugez qu’il serait bon que l’information circule, si vous vous étonnez du silence complet des médias sur cette taxation nouvelle, alors n’hésitez pas à faire circuler largement…   

http://forum.aufeminin.com/forum/actu1/__f146746_actu1-ca-bouge-a-la-secu.html

http://www.sav-mutuelle-sante.fr/questions-reponses/details/que-signifie-le-terme-honoraires-de-dispensation-sur-les-decomptes-cpam

 La vérité vous choque, faites en sorte qu’elle devienne acceptable mais ne bâillonnez pas celui qui en dénonce l’absurdité, l’injustice ou l’horreur. 

 

Note de ma pomme: C'est un lecteur qui me passe ce message et j'en avais été aussi informé par le biais du Collectif des retraités CGT de la région mantaise.

Il ne vous a pas échappé que les économistes, politologues, journalistes, hommes politiques de la pensée unique vous étouffent l'esprit en pleurant sur le trou de la Sécu. Sans parler bien sûr du travail au noir organisé par le patronat, de la fraude fiscale et de l'évasion fiscale du même patronat, des exonérations de charges et des salaires ou des retraites qui sont en berne.

Et sur ce cadeau adressé aux pharmaciens, alors que c'est tout simplement leur boulot de conseiller les patients et de leur fournir des médicaments, aucune info du gouvernement socialiste. Ni d'ailleurs un tout petit communiqué de la part des sociaux-démocrates qui se disent frondeurs.

Par contre vous saurez tout sur Claude Bartolone, patron socialiste de l'Assemblée nationale qui veut être baron de la région Île-de-France en décembre 2015. Oui, pour les hors-sol, c'est mieux de cumuler les responsabilités qui ne sont pas payées au Smic.

Depuis le 1er janvier 2015,  la ministre de la Santé et des Affaires sociales creuse le trou de la Sécu au profit des pharmaciens

Commenter cet article

Aline 09/05/2015 20:11

Justement je me disais ce matin que le dimanche où l'on avait du mal à avoir une pharmacie de garde et où l'on avait droit à une majoration, dans le cas du travail le dimanche et dans les zones commerciales où ils ont installé leurs officines les règles devraient être revues , c'est peut-être une anticipation pour éviter les grincements de dents. Je passerai mon prochain relevé au crible. ALINE

sorcière and co 08/05/2015 20:14

les pharmaciens apres les laboratoires se goinfrent sur notre dos mais en plus les déremboursements des médicaments sont de plus en plus importants