Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Demain 27 mai 2015: Journée nationale de la Résistance

Ce jour est la date anniversaire de la création du Conseil National de la Résistance autour de Jean Moulin qui en fut l'un des martyrs. Ce jour-là, 4 héros de la Résistance feront leur entrée au Panthéon: Germaine Tillion, Geneviève de Gaulle-Anthonioz, Pierre Brossolette et Jean Zay. C'est le président de la République qui les a choisi et nul ne peut mettre en doute qu'ils furent des figures importantes dans la lutte contre l'occupant nazi et la collaboration du régime de Vichy. 4 personnalités exemplaires parmi les résistants gaulistes, socialistes, radicaux et sans parti. Mais aucun ouvrier et moins encore un résistant communiste.

Ce choix n'est pas innocent. Il est de la même veine que l'absence de la France le 9 mai 2015 à Moscou, pour célébrer le 70e anniversaire de la capitulation sans condition de l'Allemagne nazie, dans laquelle l'URSS, dirigée par le Parti communiste d'alors, joua un rôle primorrdial.

Rappel d'histoire:

Sur la classe ouvrière, ces mots de François Mauriac, écrivain gaulliste et chrétien, parus en août 1943 dans Le carnet noir aux éditions de Minuit: “... Les martyrs rendent témoignage au peuple. Seule la classe ouvrière dans sa masse aura été fidèle à la France profanée. A l’heure où j’écris, (novembre 1941) tant d’autres Français sont mus par une passion élémentaire : la peur ! Ils ne l’avouent pas, rendent au maréchal un culte d’hyperdulie, invoquent Jeanne d’Arc, mais dans le secret, tout pour eux se ramène à l’unique nécessaire : sauver leurs privilèges...”.

Sur le PCF: L'appel (l'armistice n'est pas encore signée et Pétain n'a pas effectué son coup d'Etat) de Charles Tillon, dirigeant communiste clandestin, ministre à la Libération:

"Les gouvernements bourgeois ont livré à Hitler et à Mussolini : l’Espagne, l’Autriche, l’Albanie et la Tchécoslovaquie... Et maintenant, ils livrent la France.

Ils ont tout trahi.

Après avoir livré les armées du Nord et de l’Est, après avoir livré Paris, ses usines, ses ouvriers, ils jugent pouvoir, avec le concours de Hitler , livrer le pays entier au fascisme.

Mais le peuple français ne veut pas de la misère de l’esclavage du fascisme.

Pas plus qu’il n’a voulu de la guerre des capitalistes.

Il est le nombre : uni, il sera la force.

Pour l’arrestation immédiate des traîtres

Pour un gouvernement populaire s’appuyant sur les masses, libérant les travailleurs, établissant la légalité du parti communiste, luttant contre le fascisme hitlérien et les 200 familles, s’entendant avec l’URSS pour une paix équitable, luttant pour l’indépendance nationale et prenant des mesures contre les organisations fascistes.

Peuple des usines, des champs, des magasins, des bureaux, commerçants, artisans et intellectuels, soldats, marins, aviateurs encore sous les armes, UNISSEZ VOUS DANS L’ACTION !"

Charles Tillon, Gradignan, 17 juin 1940

Après le coup d'Etat de Pétain, dès l'été 1940, le PCF clandestin crée les Organisations spéciales. En mai 1941, il s'élargit en Front national pour l'indépendance de la France. Sous son égide, ce sont les grèves des mineurs du Nord-Pas-de-Calais du 27 mai au 10 juin 1941. En juillet 1941, l'ouvrier Pierre Georges, dit Colonel Fabien, devient le commissaire militaire de l'Organisation spéciale. A la Libération, engagé comme officier dans l'armée française, il tombe au champ d'honneur.

Le PCF est le seul parti politique qui a organisé la résistance au niveau de la France. Oui, la classe ouvrière et le PCF furent bien les premiers et les plus actifs combattants de la résistance intérieure. Le nom de Parti des fusillés donné au PCF n'est pas usurpé.

Le 27 mai 2015, au-delà des infâmes jeux politiciens, doit être la Journée nationale de toute la Résistance que ses héros en eurent la nationalité française ou pas comme le groupe Manouchian de l'Affiche rouge.

Commenter cet article