Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Surtout, l'Allemagne était au courant des activités criminelles de cet officier nazi dans le camp d'extermination d'Auschwitz. Oskar Gröning les avait détaillées en avril 2005 dans le journal Der Spiegel. Il avait décrit le système d'extermination totale mis en place par le régime hitlérien. Il avait aussi raconté comment il devint un militant nazi qui s'était engagé "avec enthousiasme dans la SS". L'ancien officier SS avait eu alors cette phrase horrible: "Si vous êtes convaincu de la nécessité de détruire le judaïsme, alors peu importe que le massacre ait lieu."

Aujourd'hui, ce nazi de 93 ans est accusé de complicité dans l'extermination de 300 000 êtres humains. 10 ans après ses déclarations dans un journal allemand! Oui, il a fallu attendre 10 ans pour que la justice de l'ancien pays dirigé par Hitler entame des pousuites contre lui.

Ce n'est pas un oubli du tout. Sur les 6 500 SS d'Auschwitz qui ont survécu à la guerre, seuls 43 furent jugés et seulement 9 furent condamnés à la réclusion à la perpétuité: Un chiffre honteux par rapport au crime commis.

Dès que la fin de la Deuxième Guerre mondiale se précise, l'Armée rouge étant dans les faubourgs de Berlin, c'est en masse que les dirigeants hitlériens se rendent aux soldats américains. Pas aux soviétiques. Après les exactions sanglantes et les meurtres commis en URSS (presque 24 millions de morts et près de 14% de la population exterminée), ils savent pertinemment qu'aucune clémence ne leur sera accordée de ce côté-là. Himmler, le chef de la SS, ou Göring, grand chancelier du Reich et bras droit d'Hitler, tentent même de négocier une paix séparée avec les USA dans les derniers instants, pour combattre ensemble les communistes.

L'Allemagne fut partagée en 2 zones: l'une sous le contrôle de l'URSS, elle deviendra la RDA et entamera la dénazification; de l'autre côté, sous le contrôle de la France, de la Grande-Bretagne et des USA, c'est une autre paire de manche. Guerre froide oblige, on s'appuie sur les cadres nazis pour organiser le sauvetage des groupes capitalistes allemands notoirement compromis avec Hitler. Par exemple, Siemens  possédait une usine au milieu d'Auschwitz. Des filières d'évasion, via les républiques bananières sud-américaines, sous contrôle US, sont organisées pour les nazis. Et il n'est un secret pour personne que l'ingénieur inventeur de la bombe atomique lancée sur le Japon, était un nazi notoire qui débuta ses travaux sous la croix gammée.

Enfin, pour ne pas alourdir l'article, Kurt Waldheim, ancien nazi, fut président de l'Autriche et secrétaire général de l'ONU. De même, Kurt Georg Kiesinger fut chancelier d'Allemagne, lui l'ancien fonctionnaire du régime hitlérien et hitlérien actif dans le Parti. J'oublie de dire qu'après guerre, dans la zone contrôlée par les 3 puissances occidentales, Kiesinger était  membre de la CDU, le parti actuel de la chancelière  Angela Merkel.

Un officier SS d'Auschwitz jugé en Allemagne: pourquoi si tard?

Commenter cet article

Aline 22/04/2015 09:30

C'est terrible Roger plus le temps passe et plus la mémoire s'efface quand il y en a une! c'est terrible quand je ne savais pas poser les questions, trop jeune pour saisir l'importance du temps qui passe, et aujourd'hui que je voudrais savoir, plus personne pour me rappeler notre histoire. Bien à toi Aline