Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

La grève est reconduite à Radio France ce mercredi, pour le 28e jour consécutif. Le gouvernement a stoppé sine die l'action du médiateur qu'il avait nommé. Fleur Pèlerin, chambellan de l'Elysée en charge de la Culture et de la Communication et donc de Radio France. Communique agence de presse à ce sujet:"Alors que la grève à Radio France a été reconduite, au terme d'une AG houleuse, pour un 28e jour, mais que seule la CGT soutient encore le mouvement, Fleur Pellerin appelle celle-ci à faire preuve de «responsabilité» et à se retirer à son tour. L'enjeu, c'est de faire en sorte que plus aucun syndicat ne soutienne la grève, quand bien même de nombreux salariés souhaitent qu'elle se poursuive ".

Bien, aucune mention au déroulement de l'Assemblée générale des grévistes de ce mardi avec quelque 400 salariés présents dont 70 ont voté contre la grève et 33 se sont abstenus. Je vous laisse faire le décompte des grévistes favorables à la poursuite du mouvement.

Mais comme dit l'agence de presse: L'enjeu (De Fleur pèlerin), c'est de faire en sorte que plus aucun syndicat ne soutienne la grève, quand bien même de nombreux salariés souhaitent qu'elle se poursuive " . Message reçu par la Cfdt, l'Unsa, Fo et Sud qui, malgré le vote de l'AG, ont appelé à la reprise du boulot.

Pas la CGT.

 

La grève de Radio France est évoquée dans le journal l'Humanité de ce mercredi 15 avril 2015. Normal me direz-vous, c'est la grève la plus longue dans l'histoire de Radio France. Et bien non, un tout petit article en page 10. Pas un mot sur le diktat de la ministre de la Culture et de la Communication à la CGT pour reprendre le travail. Et la CGT n'est pas une seule fois citée par le journaliste qui signe CA.C avant d'avoir conclu: "Hier l'intersyndicale était divisée, avec le risque que le conflit s'enlise, avec la crainte de rester seul face à la direction..."

Bon, l'Humanité n'est plus le journal officiel du Parti communiste depuis 1994. Dont acte. Il est aujourd'hui celui de Jean Jaurès, lit-on en sa Une. Cela ne mange de pain. Mais à relire les archives du journal, on est loin du quotidien dirigé par celui-ci qui déclarait à Buenos Aires le 5 octobre 1911: "La démocratie sociale, le socialisme, a pour formule la souveraineté économique du peuple, la souveraineté du travail".

Oui, un autre message.

AG du 14 avril 2015 au siège de Radio France - THOMAS SAMSON AFP

AG du 14 avril 2015 au siège de Radio France - THOMAS SAMSON AFP

Commenter cet article