Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Projet de loi sur le renseignement: sur 577 députés, 30 votants

Il s'agissait ce 15 avril 2015 d'adopter ou non le projet de "boites noires" chargées de fliquer les internautes. Rappel, ce procédé se fait avec l'accord du premier ministre, mais sans contrôle judiciaire d'aucune sorte. Même l'USM, le syndicat de droite de la magistrature s'en émeut, c'est dire.

Bon, la mesure liberticide est passée avec 25 députés pour et 5 contre. Sur 577 députés rémunérés avec nos sous.

Non, je ne fais pas de l'antiparlementarisme. Mais un représentant élu de la nation doit être à sa place pour discuter d'un projet de loi engageant les libertés, dans le pays qui inscrit à ses frontons publics Liberté, Egalité, Fraternité.

Le plus fort est que Claude Bartolone, président socialo de l'Assemblée nationale, vient de remettre à François de l'Elysée un machin truc chose sur le vote obligatoire aux élections. Et pour les parlementaires, on fait quoi monsieur le législateur? Ben oui, il n'a pas participé au vote.

Imaginez un travailleur quelconque, subordonné à un patron par son contrat de travail, qui lui dit: "Hier, je ne suis pas venu bosser, j'avais à faire dans ma circonscription, ma mairie, mon association de pêcheurs à la ligne,  non, je devais conduire mon enfant malade chez le toubib". Et bien, paf, retenue sur la paye. Parfois avec une sanction à la clé. Et sans immunité parlementaire!

Bon, c'est vrai, on ne peut pas comparer un représentant élu de la nation avec un ouvrier par exemple. D'ailleurs, il n'y a aucun parlementaire issu de la classe ouvrière quand celle-ci représente 25% de la population.

Allez, vive la France et sa 5e République!

Surtout:

Résultat de recherche d'images pour "vote boites noirs députés"

Commenter cet article

aline 18/04/2015 20:45

Je partage ton indignation, je trouve déplorable que des gens qui font des pieds et des mains, et d'autres choses innommables parfois, pour avoir une position, où ils se rétribuent sur la sueur des ouvriers, qu'ils piétinent et méprisent, ne font même pas semblant de mériter ces royalties,je le dis et redis quand on a l'honneur de servir la république, on ne contribue pas à son déficit, on se fait tout petit devant tant de mauvaise gestion et on agit bénévolement, eux ne sont pas en déficit. ALINE

caroleone 18/04/2015 10:08

C'est en effet révoltant Roger et on ne s'étonnera pas que les citoyens n'aient plus envie de se déplacer pour être défendus par des chaises vides.
Amitiés
caro