Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Hier matin sur Bfm-tv, une fois de plus, table ouverte pour l'extrême droite, en l'occurence le père de sa fille, fondateur et président d'honneur du parti et l'un des membres influents de la caste qui le dirige.

Rien de nouveau pour le nauséabond socle révisionniste de l'extrême droite française. Le Pen a réitéré ses propos tenus en 1987 sur les chambres à gaz nazis détail de l'histoire. Il avait été condamné par la Justice pour cela.

Toujours sur Bfm-tv, le même s'est dit fier de compter parmi les adhérents de son parti de "fervents pétainistes". Sans doute a-t-il omis de dire pareil pour les factieux de l'OAS criminelle.

La fille de son père et le sous-chef du parti ont pondu chacun un communiqué, un copier-coller l'un de l'autre. Comme quoi qui se ressemblent s'assemblent. En gros, ça dit: cacher ce vieux que nous ne saurions voir. Un point c'est tout.

Le Pen père reste toujours dirigeant de l'extrême droite. Et là, ce n'est pas un détail de l'histoire.

Le ventre est toujours fécond

Commenter cet article