Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

La loi du banquier d'affaires, adoptée sans vote par l'Assemblée nationale, n'est pas une petite loi fourre-tout de rien du tout. C'est une loi réactionnaire qui réduit toujours plus les droits conquis par les travailleurs.

Alors, que dire des représentants de la nation se réclamant de la justice et du progrès social n'ayant pas censuré le gouvernement, sur cette législation, mais aussi sur la politique antisociale menée par le palais de l'Elysée depuis mai 2012?

C'est la débandade parmi les députés étiquetés Front de gauche. A peine 6 élus sur 11 ont voté la censure, dont côté Parti communiste, seulement 3 députés sur 7. L'humain d'abord vous aviez dit?

 

La hargne de classe, Emmanuel Macron l'a exprimé sur BFM tv, en faisant le service après-vente de sa loi: "Si j'étais chômeur, je n'attendrai pas tout de l'autre (...)". Dans son viseur ces putains de sans emploi assistés!

Il poursuit sa hargne contre les travailleurs. N'avait-il pas traîté d'illettrées les salariées des abattoirs Gad licenciées?

Je vous remets un coup de lutte de classes où dormez bien braves gens, ceux d'en haut pensent à vous?

Loi Macron: loi réactionnaire et hargne de classe

Commenter cet article

aline 21/02/2015 16:49

cher Roger, en te lisant je pensais aux femmes de Germinal se vengeant d'années de maltraitance, c'était dur et crû. Aujourd'hui il y a de moins en moins de petits patrons et les grandes usines se démembrent en petites unités exportées....On aurait pu penser que la condition du monde ouvrier s'améliorait et que nenni, le chômage bat des records et les ouvriers, ouvrières sont toujours aussi exploités et méprisés qu'au siècle dernier, alors la morgue de ces fonctionnaires, élus, financiers engraissés par la sueur ouvrière ne peut appeler qu'à une bonne répartition des classes. Le dédain du sire Macron face aux châtiments des ouvrières de Gad..... et Zola qui n'est plus là! Je délire Aline