Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

L'institut CGT d'histoire sociale de la région mantaise propose une exposition. elle sera ouverte au public à la Passerelle à Rosny sur Seine du 14 au 28 février. Un vernissage aura lieu le 14/02 à 18h. L'exposition se tiendra plus tard à la médiathèque de Limay.

Cette exposition est au service de tous, municipalités, syndicats et organisations, qui veulent faire connaître ces années noires où le nazisme et les collaborateurs du régime de Pétain régentaient le Mantois.

47 patriotes de cette région furent fusillés, tués au combat ou périrent dans les camps de la mort. Nombre de rues et de places à leurs noms honorent leur mémoire. A l'heure où la bête immonde se repaît et engendre sur le terreau fertile de la crise, en ce 70e anniversaire de la fin de la Deuxième Guerre mondiale, souvenons-nous et agissons pour la démocratie, la justice et le progrès social.

Exposition Le Mantois sous la guerre (1939-1945) à Rosny/Seine (78)
Défilé du premier mai 1946 dans les rues de Mantes

Défilé du premier mai 1946 dans les rues de Mantes

En août 1945, dès la libération du Mantois, combats où la résistance locale pris toute sa place aux côtés des Américains, la CGT retrouve ses locaux dans la Bourse du travail.

Elle en avait été chassée par le dernier gouvernement de la 3e République, parce qu'elle était dirigée par les communistes. Son secrétaire général, Gabriel Rouleau, est déchu de son mandat de conseiller prud'homme et avec lui tous ses camarades, communistes ou supposé l'être. Mis au ban de la nation, cela ne l'empêchera pas d'être mobilisé comme soldat lors de la déclaration de guerre. Démobilsé, il retrouve le Mantois et, avec Louis Racaud, forme le premier groupe communiste de résistance en août 1940.

Les affiches allemandes de cette époque et le communiqué du préfet collaborationniste de Seine-et-Oise, Marc Chevalier, témoignent de l'action de cette résistance.

Commenter cet article