Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Le Trombinoscope, vous ne connaissez sûrement pas. Vous avez trop de soucis dans dans cette France injuste socialement et sociétalement. Je vous explique alors: le Trombinoscope est une feuille fondée en 1981 par des Journalistes Politiques pour des Journalistes Politiques. J'ai mis des majuscules parce que c'est du gratin de chez gratin. Et chaque année, un jury de Journalistes Politiques désigne le " meilleur élu local."

Sur le site du Trombinoscope, on peut lire que ça salue "l’action et le professionnalisme de personnalités politiques qui se sont particulièrement illustrées durant l’année écoulée dans le cadre de leur mandat ou de leur fonction".

En 2014, c'est Steeve Briois, maire d'extrême droite d'Hénin-Beaumont. Oui, celui qui a foutu dehors la Ligue des droits de l'Homme d'un local municipal, qui a pondu un arrêté anti-mendicité, qui n'invite plus le PC aux cérémonies officielles de la Libération ou de la Résistance ou qui s'attaque aux syndicats pourtant reconnus par la loi de la République de 1887, etc.

"Le jury ne pouvait pas ignorer le fait de la montée du FN", s'est défendu Gilles Leclerc, Journaliste Politique, Membre du Jury et Patron de la chaîne parlementaire public-sénat. J'ai mis encore des majuscules.

Est-ce que les petits fours servis étaient tous bleu marine? Beurgh...

Bon, à l'été 1940, la presse française libre et non faussée adulait un certain maréchal qui faisait don de sa personne à la France. Mais ce n'est qu'un aparté, ça n'a rien à voir avec le prix de l'élu local 2014 distribué par des Journalistes Politiques.

Et toujours en aparté:

Les hors-sol de la presse politique libre et non faussée font mumuse avec l'extrême droite

Commenter cet article