Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Le bureau confédéral de la CGT vient de présenter sa démission

Aujourd'hui, se tenait la réunion de la Commission exécutive de la CGT devant laquelle le bureau confédéral a remis sa démission et donc celle du secrétaire général de mon organisation syndicale.

 

Mardi 13 janvier 2015, va se tenir le Comité national confédéral. Cet organisme statutaire décide de l'orientation de la CGT et donc de sa direction confédérale entre deux congrès confédéraux.

Dans la période actuelle où rien ne sera épargné contre la CGT, il faut remettre les pendules à l'heure. Au Comité confédéral national de ne pas se perdre dans le genre du sexe des anges. Selon ses statuts, la CGT est une organisation de masse et de classe et cela depuis sa création à Limoges, il y a 120 ans.

De masse, c'est à dire qu'elle doit rassembler tous les travailleurs, peu importe leur profession, jeunes ou moins jeunes, immigrés comme français, sur des objectifs revendicatifs.

De classe, c'est à dire qu'elle n'est pas une organisation institutionnalisée allant faire la parlotte avec le pouvoir, qu'il soit politique ou patronal, en France ou dans l'UE. La CGT lutte contre l'exploitation capitaliste et non pas pour l'humaniser. En France, en Europe et dans le monde. Contre la crise, pour la Paix et l'unité des travailleurs sur notre planète.

De ce fait, quelle direction confédérale? Quels objectifs revendicatifs? Quelle formation syndicale pour les adhérents de la CGT? Comment contrôler le mandat de ceux qui sont élus par les syndiqués à tous les niveaux de la confédération? Il y a du pain sur la planche...

La direction confédérale vient de remettre son mandat au CCN. C'est bien. Mais il reste que du CCN de ce 13 janvier ne doit pas sortir un replâtrage qui figerait ma confédération dans un immobilisme sclérosé.

Au CCN donc de mettre en place un outil pour organiser le débat constructif dans lequel chacun doit compter pour un. Pour la justice et le progrès social et contre le capitalisme et ses laquais.

Le bureau confédéral de la CGT vient de présenter sa démission

Commenter cet article