Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

La présidente du FMI met en garde le peuple grec

Pris sur le blog de Michel el diablo (en lien):

Christine Lagarde a précisé dans une interview le 26 janvier 2015: « il y a des règles internes à la zone euro à respecter, on ne peut pas faire des catégories spéciales pour tel ou tel pays ».

Le FMI a déjà suspendu un versement de 3 milliards d’euros à la Grèce, il a précisé qu’il n’était pas question de renégocier la dette grecque.

« Le FMI est un créancier privilégié depuis 70 ans, je ne vois pas pourquoi la Grèce changerait les choses »,« il faut engager des réformes structurelles et pas seulement discuter de réformes structurelles ». « Il y a beaucoup de retard à combler ». C’est toute l’Europe qui doit poursuivre : « Les réformes fondamentales qui feront changer le regard des investisseurs sur la France, ce sont les réformes du marché du travail pour lequel il faut aller plus loin ».(...)

Note de ma pomme: Bon, pour la Gaule, c'est en train de se faire, chef, avec le projet de loi Macron, le ministre socialiste de la banque Rothschild.

En Grèce, Syriza a fort à faire contre l'UE et le FMI. Le peuple grec a donné mandat au nouveau gouvernement de mettre en oeuvre une politique de justice et de progrès social, contre l'austérité dictée par le système capitaliste.

En prenant le chef de la droite souverainiste et nationaliste, Panos Kammenos, comme ministre de la Défense, plus 2 autres ministres et 3 secrétaires d'Etat du même métal réactionaire, est-ce le bon chemin? C'est au peuple grec, maître de son destin, de le dire.

Pour autant, dans l'Humanité de ce jour, j'ai pu lire que la nomination du chef des Grecs indépendants est "un signe adressé à l'institution militaire". Et donc à l'OTAN, cet instrument belliciste aux ordres de l'impérialisme américain? Plus loin, je lis que l'Eglise orthodoxe est "puissante, grande propriétaire terrienne, exemptée d'impôts et cultive de solides réseaux politiques". Elle a donc mené une campagne politique active (note de ma pomme) pour les partis conservateurs, notamment "en faveur des Grecs indépendants" (note de l'Humanité).

Est-ce que vous permettez que je dise aïe?

La présidente du FMI met en garde le peuple grec

Commenter cet article

serrurerie paris 14/02/2015 15:26

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement