Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Je suis Charlie ou les marchands du temple

Jésus les aurait chassés, à ce qu'on dit. Mais, à ce que l'on sait, ils sont revenus et par la plus grande porte. Depuis, les affaires sont les affaires.

 

Le carnage perpétré contre Charlie Hebdo a donc donné des idées lucratives. Ainsi, les 3 Suisses, qui ne sont pas les 40 voleurs, ont transformé leur logo sur les réseaux sociaux en Je suis Charlie. Sur le site de vente aux enchères eBay, des numéros emblématiques du journal ont été mis en vente à tout va. On a même réservé ailleurs jesuischarlie.fr et il y a aussi le tee-shirt à l'achat avec sa livraison gratuite...

Bon, devant la réaction forte d'internautes progressistes, ceux qui ont été pris comme marchands du temple se sont excusés et ont juré, croix de bois croix de fer s'ils mentaient ils iraient en enfer, que c'était une erreur et pas pour se faire du fric.

 

C'est bêta, un peu plus, j'allais croire que je ne vivais plus dans une société capitaliste.

Je suis Charlie ou les marchands du temple

Commenter cet article

V
ÉTAT-CIVIL<br /> <br /> (aux Monuments aux Patates<br /> et leurs vivifiants charniers)<br /> <br /> Je suis charlie pas Tintin<br /> Mon corps déchiré n'est pas papier<br /> Sous le couteau et les bombes<br /> Il tremble, en état de choc<br /> Son sang ne se convertit pas<br /> en encre pieuse des civilisations<br /> Ses larmes, le tout-à-l'égout<br /> Idéologique les ravale<br /> Son esprit n'est pas,<br /> Juif, chrétien, musulman...<br /> Carnage et carnaval<br /> Il aspire au genre humain<br /> Alors tintin ! Bien fait pour moi !<br /> Ça m'apprendra à vouloir vivre<br /> Sans couteau ni bombes<br /> Tous envoyés du ciel<br /> Dont voici le message global :<br /> Enragez-vous les uns les autres<br /> Et étripez-vous au nom<br /> De Coca et Nikov<br /> <br /> Je suis charlie, salut !<br /> Enchanté ! Moi ! C'est charpie !
Répondre
L
ils peuvent se brosser,ils n'auront que les photocopies des Charlie que j'ai
Répondre