Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Dans cet appel dans le JDD, intitulé "Il faut voter la loi Macron", 30 de ses potes constatent "notre économie est en panne et notre société est en peine, trop de réformes (...) ont été repoussées depuis trop longtemps".

Ci-dessous, les 30 potes du ministre de la Banque Rothchild. Bon, pas la peine de lire toute la liste. Des socialistes bon teint fraternisent avec des pdg ou des économistes de la pensée unique, celle du capitalisme. Comme quoi, mon ennemi c'est la finance...

Philippe Aghion, professeur à Harvard et au Collège de France
Yann Algan, professeur à l'IEP de Paris
Gilles Babinet, entrepreneur
Agnès Belaisch, économiste en chef du Mécanisme Européen de Stabilité
Agnès Benassy-Quéré, professeur à Paris I et à l'École d'économie de Paris
Laurent Bigorgne, directeur de l'Institut Montaigne
Jacques Cailloux, chef économiste Europe, Nomura
Jean-David Chamboredon, associé du fonds de capital-risque Isai et initiateur du mouvement des "Pigeons"
Gilbert Cette, professeur à l'université Aix-Marseille
Élie Cohen, économiste, directeur de recherches au CNRS
Christian Dargnat, chief investment officer, BNP Paribas Asset Management
Xavier Duportet, fondateur du Hello Tomorrow Challenge
Gaël Duval, entrepreneur, Fondateur de la French Touch Conference
Gilles Finchelstein, directeur général de la Fondation Jean-Jaurès
Philippe Grangeon, cadre dirigeant
Jacques-Antoine Granjon, fondateur et PDG de vente-privee.com
Philippe Gudin, économiste en chef Europe, Barclays
Francis Kramarz, chercheur au Crest
Yves Lichtenberger, sociologue
Olivier Mathiot, cofondateur et PDG de PriceMinister
Fabrice Montagné, économiste Europe, Barclays
Erik Orsenna, écrivain
Thierry Pech, directeur général de Terra Nova
Hélène Rey, Professeur d'économie, London Business School
Vincent Ricordeau, cofondateur de KissKissBankBank
Robin Rivaton, essayiste
Angel Ubide, chercheur, Peterson Institute
Natacha Valla, Cepii
François Villeroy de Galhau
Etienne Wasmer, codirecteur du Liepp et professeur à l'IEP de Paris

Il faut sauver le soldat Macron: ses potes se mobilisent

Au fait, je n'ai lu aucun communiqué des socialistes dits frondeurs et de l'aile gauche du PS sur la visite de notre grandeur François de l'Elysée à Davos ou à Ryad, deux hauts lieux de la démocratie, de la justice et du progrès social. Sans commentaire.

Dernières nouvelles: des parlementaires de droite vont voter la loi Macron. Oui, qui se ressemblent s'assemblent toujours.

Commenter cet article