Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Le Parlement a adopté définitivement par un ultime vote de l’Assemblée la nouvelle carte de France à 13 régions. Voilà donc la République divisée en baronnies que les socialistes espèrent conserver sous leur bannière, lors des élections des conseillers régionaux prévues en décembre 2015. Pas de référendum pour consulter les sujets de notre grandeur François de l'Elysée, que le fait du prince du roi élu. Et ça donne ça:

Mais où qui sont, mais où qui sont les députés, tralalala lala
Mais où qui sont, mais où qui sont les députés, tralalala lala

Et qui sera ville-capitale régionale, on ne sait pas encore, ni pour le nom des 13 régions et leur logos. Bon, sur ce point, ça va faire du business pour les marchands de plaques numéralogiques. Et 13 régions, mais autant de conseillers régionaux que pour 22 régions.

Cette réforme territoriale a été adoptée donc le 17 décembre 2014 par l'Assemblée nationale. Il y a 577 soi-disant représentants de la nation. Et bien sur 577 députés, seulement 162 étaient présents, soit 28%. Les autres, soit 62%, se sont sans doute perdus pour retrouver leurs fauteuils au palais Bourbon. Bon, le texte socialiste a été voté par 95 députés du même métal. 56 députés ont voté contre et 11 se sont abstenus. Oui, ces derniers ne savaient pas si c'était du lard ou du cochon.

Bon, résumons: pas de référendum organisé par le palais de l'Elysée et une absence des législateurs pour voter la loi. Alors, élection piège à cons?

Commenter cet article