Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

BVA, vous connaissez sûrement. C'est un machin chose qui fait des sondages et des études. Normalement, c'est du moins ce qu'on aurait pu espérer, quand on sonde, on doit être plus blanc que blanc et surtout ne pas prendre parti pour ou contre. Sinon, ça pourrait fausser le sondage ou l'étude si on était de parti pris.

Et bien, l’institut de sondage BVA a été condamné pour discrimination syndicale et devra verser plusieurs dizaines de milliers d’euros de dommages et intérêts à un salarié délégué syndical CGT.

C'est la Cour d’appel de Versailles, dans un arrêt rendu le 1er octobre 2014, qui l'affirme en condamnant BVA pour discrimination syndicale envers un délégué syndical CGT, lequel touchera plus de 50 000 € de dommages et intérêts.

Bon, ledit délégué syndical CGT avait été privé de travail de fin juillet 2008 à fin mars 2010.

Bon, l'Inspection du travail (putains de fonctionnaires, va) avait conclu à une discrimination syndicale, vu que ledit délégué syndical était payé plus bas que le salaire minimum conventionnel (putain de convention collective des bureaux d'études, va).

Bon, BVA avait demandé par 2 fois l'autorisation de licenciement administrative (putain de pays où un patron doit demander à des putains de fonctionnaires le droit de foutre quelqu'un à la lourde).

 Bon, dans la patrie des droits de l'Homme où l'activité syndicale est reconnue depuis 1884, ledit délégué syndical avait enchaîné des CDD. Peut-être pour que BVA sonde s'il pouvait faire l'affaire dans son turbin, non?

Bref, BVA méconnaissant la législation du travail (putain de code du travail, va), ledit délégué syndical est venu devant le Conseil de prud'hommes qui lui a donné raison, requalifié ses CDD en CDI et accordé des dommages et intérêts.

BVA a fait appel puis perdu. BVA est passé devant la Cour de cassation. Ben oui, lorsqu'on a du fric, ça coûte pas grand chose et ça fait retarder l'action de la justice, toujours dans la patrie des droits de l'Homme et du Citoyen.

Bon, Justice est enfin rendue pour le délégué syndical de la CGT (putain de CGT, va).

C'est con, mais je n'ai aucun commentaire à faire sur ce coup-là.

Bon, mon voisin me demande s'ils ont refait la peinture dans le bureau du pdg de BVA ou de son avocat, parce que le Canard enchaîné n'en a pas parlé. Il est con mon voisin parfois, non?

BVA condamné pour discrimation syndicale envers un délégué CGT

Commenter cet article