Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Dans le très conservateur Die Welt, la très conservatrice patronne de l'Ue Angela Merkel avait tapé du poing sur la Table: "François, tu ne fais pas assez d'austérité dans ton pays".

Pourtant, le vassal avait nommé le banquier d'affaires Emannuel Macron comme ministre de l'Economie.

Aujourd'hui, c'est au tour de l'Eurogroupe de crier haro sur le baudet. Mais l'Eurogroupe, c'est quoi? Pour faire court, la France n'est plus souveraine au point de vue de sa monnaie. Elle a accepté l'euro. Et tous les pays avec cette monnaie unique, par leurs ministres des Finances, sont dans l'Eurogroupe. Il y a peu, Jean-Claude Juncker en était le président. Il était aussi premier ministre du paradis fiscal et grand-duché du Luxembourg. Maintenant, il est président de la Commission européenne: il est donc monté en grade.

Bref, dans un communiqué du 8 décembre 2014, l'Eurogroupe demande au palais de l'Elysée de faire encore plus fort en matière d'économie à la sauce capitaliste. Et savez-vous pourquoi notre grandeur François n'a pas réagi? Michel Sapin, son pote depuis l'ENA, est justement ministre des Finances et donc membre de l'Eurogroupe.

Allez, qui qu'en veut encore plus?

Après Merkel, l'Eurogroupe demande plus d'austérité à la France

Ceci, c'était le tome 1.

Le tome 2 est presque prêt rue Solférino à Paris. C'est Cambadélis, le patron des socialistes, qui relit le bon à imprimer avec cette fois comme guest star François de l'Elysée.

Commenter cet article