Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Brut de fonderie sur Ouest-France de ce jour:
Sur un chantier photovoltaïque, les autorités ont découvert qu'une société hongroise employait des travailleurs détachés, qui effectuaient 11 heures de travail payées 8, pour 2,22 € par heure, 6 jours sur 7 !
 

La préfecture de Gironde a annoncé vendredi avoir suspendu d'activité une société hongroise, intervenant sur un chantier photovoltaïque, qui rémunérait ses ouvriers 2,22 euros de l'heure, pour huit heures quotidiennes malgré une durée de travail de plus de 11 heures et six jours sur sept.

Par un arrêté, consécutif à une inspection de contrôle mercredi par la gendarmerie, l'Urssaf et l'Inspection du travail, le préfet a interrompu l'activité de la société de chaudronnerie OLP-TECH, un des sous-traitants sur le chantier de la centrale photovoltaïque d'Arsac, à 20 km au nord de Bordeaux.

11 h de travail, payées 8 !

Ce contrôle a établi qu'OLP-TECH, dont le siège est à Teresztenye (nord-est de la Hongrie), employait ses 31 ouvriers, soit tout son effectif, « dans des conditions contraires au Code du Travail: rémunération sur une base quotidienne de huit heures pour une durée effective de travail de 11 heures 30, six jours sur sept, salaire de 2,22 euros par heure effectuée », souligne la préfecture.

La plupart des ouvriers étaient des étrangers, qui se sont présentés comme des travailleurs détachés. Au regard du « cumul des faits et de leur gravité », l'activité d'OLP sur le chantier a été arrêtée pour trois mois, indique la préfecture, ajoutant que le Parquet avait été saisi des infractions pour y donner une suite judiciaire.

Note de ma pomme: Je ne sais pas si je vais oser un commentaire vis-à-vis de cette Europe capitaliste libre et non faussée qu'on ne veut pas quitter mais humaniser...

Peut-être une petit dessin alors...

Des travailleurs détachés en France payés 2, 22 euros de l'heure

Encore que dans Ouest-France, ce n'est même pas des travailleurs payés au SMIC, mais au ras des pâquerttes. Mais j'ai dit que je ne ferai pas de commentaire... Et donc encore Ouest-France. Pas pour rire.

La proposition de loi sur le contrôle des travailleurs détachés a été adoptée ce mardi par les députés, à une large majorité.

Commenter cet article

folloppe MB 25/11/2014 10:16

ça n'est pas l'Europe voulue par ses initiateurs