Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Sous-ministre des anciens combattants et de la mémoire, du premier cercle des potes de notre grandeur, celui-ci l'a viré de son fauteuil doré vu que ça sentait trop le cramé sous ses fesses.

Juliette Méadel, chef de la propagande du parti socialiste, avait pourtant déclaré urbi et orbi: "Il y a aujourd'hui une exigence renforcée de transparence portée par le président de la République. Au moindre soupçon, et dès qu'il y a une mise en cause judiciaire, il y a démission." En clair, son camarade était parfaitement innocent de ceux qu'on semblait accuser ses proches. Et quelques barons de la social-démocratie française de s'empresser de saluer la démission courageuse du secrétaire d'État aux anciens combattants et à la mémoire.

Sauf que, le ministre de la Guerre défense de François 2 vient de confirmer à Médiapart (voir son site) l'existence d'un contrat douteux passé en 2013 entre Kader Arif, ex-secrétaire d'État aux anciens combattants, et une société détenue par ses neveux. Selon l'entourage de Jean-Yves Le Drian, ce contrat a été découvert le 22 août dernier, le chef de l'État comme le premier ministre ont été immédiatement prévenus. Kader Arif, très proche de François Hollande, est pourtant resté à son poste pendant trois mois.

Alors, le palais de l'Elysée et ses acolytes nous auraient menti. Non, mes braves amis, ces gens leurrent le peuple depuis que leur parti est né. Avant c'était la SFIO et maintenant le Parti socialiste.

j'en ai d'autres en réserve

j'en ai d'autres en réserve

En parlant de mémoire, puisque c'était son porte-feuille, Kader Arif a mis sous la pile des récipendiaires à la Légion d'honneur, celle que certains, dont ma pomme, ont demandé pour Paul Castel depuis plus de 2 ans. Le préfet du Val-d'Oise après une enquête réglementaire, avait donné son accord.

Paul Castel, plus de 90 ans, est le dernier responsable cheminot de la Résistance armée à la SNCF en région parisienne, clandestin sous l'Occupation, il fut officier des Franc Tireurs et Partisans Français. Dès la Libération de Paris, il s'engagea dans les rangs des Forces Françaises Libres jusqu'à la capitulation à Berlin de l'Allemagne hitlérienne.

Peut-être que le nouveau secrétaire d'état aux Anciens combattants et à la Mémoire retrouvera-t-il son dossier. 2014, c'était le 70e anniversaire de la Libération. 2015, c'est le 70e de la victoire contre la bête immonde nazie.

Pour le 80e anniversaire, je pense qu'il sera un peu trop tard.

Commenter cet article