Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Mince, Roger, tu fais dans la presse people, pourrait-on me dire. Qu'est-ce que tu viens nous enquiquiner avec l'ex patron du FMI et ex-enfant prodigue qu'il fallait comme président socialiste de la République à la France? DSK en train de festoyer n'est pas le scoop du jour. La fête, c'est le quotidien des gens qui ont beaucoup de blés et pas que sous leur matelas, qu'ils soient de droite, de son extrême ou de la gôche. Non?

Peut-être mes bons amis. Mais c'est de connivence entre hors-sols de la politique politicienne et du CAC 40 dont je vais vous entretenir.

 

Samedi dernier, c'était l'anniversaire d'Anne Hommel à Paris. Le journal Le Monde l'a dit en long en large et en travers. La gente dame fait dans la communication. C'est à dire qu'elle conseille les hors-sol en matière de vessies à prendre pour des lanternes.

Son palmares est éloquent. Elle conseilla DSK après sa virée fameuse dans un hôtel américain. Elle conseilla le camarade Jean-Christophe Cambadélis, du temps où il fut un gauchiste pur et dur de chez les purs et durs. Elle conseilla Jéjé Cahuzac quand Médiapart fit découvrir que le ministre socialiste faisait dans l'évasion et la fraude fiscale.

Si le sire Cahuzac n'était pas de la bamboula autour de la dite communicante, DSK s'y tenait. A ses côtés, Cambadélis le patron du PS. A ses côtés, Jean-Marie Le Guen, ministre chargé des relations avec le Parlement. Ce qui veut dire que DSK est toujours en grâce avec ses potes d'hier qui ont fait semblant de le renier.

Mais ce n'est pas tout, dans cette teuf bourgeoise, il y avait aussi du CAC 40, ceux de la finance coté en Bourse. Il y avait également l'ex-responsable à la propagande de Nicolas Sarkozy. Et puis des journalistes à la pelle comme le marchand de sondages d'Ipsos, bref ceux qui nous rabachent de se serrer la ceinture quand eux ne le font jamais, comme le très droitier Jean-Pierre Elkabbach. Ou bien Anne Sinclair l'ex-de DSK. Ou Louis Dreyfus, président du conseil d’administration de l’Ecole supérieure de journalisme


Et cerise sur le gâteau, mais il semble que Le Monde ne l'ait pas couvert et c'est bêta, Manu militari Valls, ci-devant premier vizir de François 2, était aussi de la fête.

Allez, elle n'est pas belle la vie pour ceux qui s'entendent comme larrons en foire?

Un joyeux anniversaire à Paris avec DSK ou les tricheurs

Commenter cet article