Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Pour les voyageurs de la SNCF entre Montréjeau et Luchon, pas de train pour les riches et un car pour les autres, comme aurait dit Emmanuel Macron le ministre de la banque Rothschild. A partir du 18 novembre, plus aucun train, TER ou Intercités, ne circulera sur ces 36 km d'ascension mis en service en 1873.

Pour Luchon, attention au départ. Non, rectifatif: terminus définitif du train à Montréjeau

C'est le camarade Migaud, patron de la Cour des comptes et adhérent du Parti de l'Elysée qui est content de chez content. Il n'aura pas à faire des contes à dormir debout comme sur le TGV. On ferme, il y a plus rien à voir.

Ben oui, «Le vieillissement de l'infrastructure, l'obsolescence de certains de ses constituants, ainsi que la dégradation des ouvrages suite aux fortes intempéries des dernières années, ne permettent plus de garantir la circulation des trains en toute sécurité», indiquent la SNCF et RFF comme s'ils avaient tout fait pour défendre le rail public dans cette partie de la Haute-Garonne.

 

Bon, la députée du coin est Carole Delga socialocapitaliste et le patron de la région est un camarade du même métal.

Sur son blog, la représentante de ce coin de Haute-Garonne écrivait: "La SNCF avait annoncé au début du mois son intention de remplacer la liaison de train Intercités de nuit Montréjeau-Luchon par un service de bus, par manque d’effectifs suffisants, pour la période du 21 juillet à la fin août. Cette solution était préjudiciable pour la population du Comminges et l’activité touristique de notre territoire. C’est pourquoi j’ai saisi la direction régionale de la SNCF afin d’éviter cette réduction de service. Nos échanges semblent aujourd’hui porter leurs fruits.".

Et pour le 18 novembre, on fait quoi les copains? Bon, c'est vrai qu'en novembre, des fruits il n'y en plus beaucoup, quant à la rose...

A moins d'installer un télé-siège entre Montréjeau et Luchon pour aller skier cet hiver ou simplement faire du tourisme. Mais avec une 1ère classe pour les uns et une 3e classe pour les illéttrés pour faire plaisir à monsieur Macron de la gôche, ça serait chouette.

Lamentable! Et je suis gentil.

Pour Luchon, attention au départ. Non, rectifatif: terminus définitif du train à Montréjeau

Commenter cet article