Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

On pourait chanter ça sur un air connu. Sauf que c'est des représentants élus de la nation dont il est question. A l'ordre du jour de l'Assemblée dite nationale, était en débat la modulation des allocations familiales suivi d'un vote.

Bon, le palais de l'Elysée avait décidé de gommer l'une des conquêtes sociales majeures du 20e siècle, codifiée par une ordonnance dans les lois sur la Sécu du ministre communiste Croizat à la Libération.

Et bien, ils étaient en tout et pour tout 29 députés présents qui n'avaient pas pris leur RTT pour partir dès ce vendredi en vacances de la Toussaint: 29 députés sur 577.

Le vote a eu lieu: 18 pour saborder l'un des piliers de la protection sociale, contre 11: un point c'est tout. Quand aux députés frondeurs, peut-être étaient-ils rue Solférino au siège national de leur parti, en conciabule pour savoir comment couper un cheveu en 4 sans quitter le parti de Hollande et de Valls.

On a aussi voté, toujours dans cette assemblée dite nationale, "un allégement des cotisations sociales pour les emplois à domicile, mais uniquement pour la garde d’enfants. " Ce qui va ravir les familles de bourges, vu que les prolétariennes n'ont pas un euro à mettre dans les emplois à domicile.

Bref, ça continue, d'où cette très vieille chanson qui ne me semble pas démodée du tout:

En lien, un article de Canaille le rouge sur le même sujet:

Commenter cet article