Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

C’est L’Est Éclair qui nous l’apprend le 16 octobre 2014 : "8 500 euros, le coût de la conférence de François Lenglet fait jaser"

"Le journaliste François Lenglet est attendu au centre des congrès, à Troyes, jeudi 4 décembre. Il sera l’invité de marque de la 10e édition de la Magic Business, organisée par l’association Le Cercle des services. Durant une heure, François Lenglet livrera ses analyses autour du thème : industrie-service : le match du siècle".

Magic business, tout un programme pour un conférencier à 8 500 euros l'heure de pige.

Rédacteur en chef du service France au sein de la rédaction de France 2, chroniqueur au Point et animateur d’une chronique économique quotidienne le matin sur RTL, François Lenglet a donc du mal à finir ses fins de mois et comme il est au top niveau question économie capitaliste, c'est pour cela qu'il donne aussi dans la conférence privée pour les gens du même métal que lui.

Attention, répond-t-il à ses détracteurs, ces vilains qui ne veulent de la bonne économie capitaliste, c'est gravé dans le marbre de mon contrat de journaliste avec France 2 que je peux bosser ailleurs. Et puis, je ne toucherais que la moitié des 8 500 euros, le reste ce sont de faux frais à déduire. Ce qui fait quand même la pige à  4 250 euros l'heure et comme on ne vérifiera pas...

Qu'un journaliste, amoureux du système capitaliste, se fasse du blé dans cette mauvaise société, c'est quand même logique.

Mais lorsqu'il tire à boulets rouges dans ses nombreuses interventions écrites, radiodiffusées ou télévisées contre tous ceux luttant pour plus de justice et de progrès social? Exemple: dans Le Point: "La comédie des intermittents du spectacle, refusant depuis des mois la pseudo-réforme de leur régime d’indemnisation chômage, représente à merveille le dévoiement du modèle social français. Dévoiement, ou confiscation. Ou dénaturation, au profit d’un petit nombre de personnes et d’entreprises, vivant au crochet du "cochon de payeur", le salarié de base, muette victime d’excès honteux dissimulés sous l’apparence trompeuse du soutien à la culture".

Oui, François Lenglet n'a pas d'excès honteux, lui qui n'est pas du tout intermittent dans les médias libres et non faussés et aussi ailleurs.

François Lenglet de France 2 arrondit ses fins de mois

En lien, la totalité de l'article d'Acrimed dans lequel j'ai puisé ma  chronique

Commenter cet article