Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Le ministre de la banque Rothschild, mais aussi de la gôche, va mettre des autocars pour le bien des plus pauvres d'entre nous. Ses propos, dixit Le Figaro journal historique de la droite et du patronat: «les pauvres qui ne peuvent pas voyager pourront voyager plus facilement. À l'heure actuelle beaucoup de Français sont trop pauvres pour prendre le train qui est trop cher. Le transport en autocar est 8 à 10 fois moins cher que le train. Cette mesure de libéralisation du transport en autocar va bénéficier aux familles les plus modestes, les plus précaires, les plus fragiles».

Voilà, pour les "pauvres", le transport en autocar sur des routes pas engorgées du tout, par des sociétés privées qui font toujours le bien pour leurs travailleurs. Pour ceux qui ne sont pas "pauvres", le train et pourquoi pas le jet privé de Perpignan à Lille par exemple.

Voilà, la réfome du secteur ferroviaire public, la fermeture des guichets grandes lignes, c'était aussi pour ça.

Vous avez dit que tous les citoyens naissent libres et égaux en droit en France? Ah bon, je croyais...

Emmanuel Macron: "avec la relance des autocars, les pauvres voyageront plus facilement"

Et puis, entre nous, pas la peine de discutailler avec les hors de la gôche socialocapitaliste pour les convaincre: Luttez plutôt dans votre entreprise et dans la cité!

Emmanuel Macron: "avec la relance des autocars, les pauvres voyageront plus facilement"

Commenter cet article

aline 17/10/2014 10:59

Je reviens à la région que j'ai connu, celle où en 1914 tu avais un train à 2 km, pour aujourd'hui 45 km et pas de transport public pour t'y rendre. Etudiante à Chalons sur Marne à 45 km, je prenais la ligne d'autocar TROYES-CHALONS-REIMS elle était quotidienne et le retour se faisait le soir (moi j'étais en internat) puis en pension à EPERNAY ce fut la ligne REIMS-EPERNAY- SEZANNE-TROYES (aller et retour quotidiens). Aux études d'une de mes soeurs à Reims, la ligne TROYES-CHALONS-REIMS n'existait déjà plus, elle avait une voiture et convoyait d'autres jeunes du pays à la grande satisfaction des parents-commerçants qui n'avaient que le lundi pour leurs démarches... Aujourd'hui ma soeur fait la navette pour ses enfants, plus de transport public. Chalons sur Marne habillée d'un en Champagne! on voit ce que celà lui a rapporté rien de mieux (chomage, faillite, désertification, ....TOUT EST TOUJOURS LA). Le Macron il fait bien rire car ces lignes d'autocars se veulent en concurrence avec la SNCF : donc les petites régions qui s'éteignent peuvent mourir tranquilles sans SNCF rien à offrir aux prétendants - carnassiers aux dents longues- QUI NE VOUDRONT PAS SE CONTENTER de compléter la SNCF avec des petites courses mais bien faire leur beurre sur le goudron des routes françaises détaxées, et les petits voyageurs ? qu'ils reprennent leur bâton de pélerin, la carte des chemins de Compostelle avec le routard en poche et une boussole ...voilà c'est réglé. Hé François, c'est quand que je deviens ministre??? Aline

Marie 16/10/2014 08:55

"C'est pour relancer la consommation , que les gens puissent aller faire leur courses " dixit maqueron hier
On la sort quand la guillotine ?