Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Le Dal du Mantois communique:


Une famille occupe depuis début septembre un logement vide appartenant à la ville de Châteauroux.
Cette famille se compose d'un couple et d'un enfant mineur scolarisé. Les parents ont de très lourds problèmes de santé : cancer pour l'un, pathologie cardiaque pour l'autre. Leur dossier médical précise qu'ils ne peuvent pas travailler et devraient bénéficier d'un Appartement de coordination thérapeutique (ACT).

Après de nombreuses démarches auprès des services compétents (SIAO, MDPH, bailleurs sociaux, assistante sociale...) et plusieurs mois sans solution, ils ont investi un logement appartenant à la commune, situé dans un ancien immeuble de fonction ne servant plus, où ils n'ont pas accès à l'eau.

Moins d'un mois après cette date, ils étaient assignés au tribunal d'instance.

La décision vient de tomber : expulsion sans relogement et obligation de verser des indemnités d'occupation.

La mairie a fait preuve d'une promptitude extrême pour faire valoir son droit à la propriété. Mais le droit au logement est une fois de plus piétiné !
Nous dénonçons cette attitude de mépris de la loi et des populations.
L'article L511-2 du Code de l'action sociale et des familles donne pourtant obligation au maire de veiller à ce que les personnes qui en ont besoin bénéficient d'un hébergement et d'un accès aux soins.

Depuis cette assignation, le Dal36 n'a cessé de demander une audience au maire, ainsi qu'aux différents acteurs de l'hébergement sur le département, SIAO, DDCSPP, CCAS...,
Visiblement le droit des humains à s'abriter sous un toit n'est pas un enjeu politique suffisamment fort pour nos décideurs. Aucun rendez-vous à ce jour, aucune solution proposée, ni par la mairie, ni par les services de la préfecture.

Nous demandons à M. Averous qu'un délai soit accordé à cette famille, qu'elle puisse se maintenir dans cet abri, dans des conditions minimales d'hygiène (accès à l'eau), le temps qu'une solution adaptée soit mise en place. Nous demandons à M. Averous de tenir ses engagements : il promettait, dans un courrier adressé à notre comité durant la campagne électorale, de s'atteler à la question du logement et de l'hébergement, de faire plus que ce que ses responsabilités impliquent.
Qu'il commence par se mettre en conformité avec la loi.

 

Note de ma pomme: Gil Avérous est le maire Ump de Châteauroux, soutien inconditionnel de Nicolas Sarkozy qu'il nous faut pour la France en 2017. L'Indre-et-Loire est aussi la terre d'élection de Marisol Touraine où elle fut députée et conseillère générale socialiste avant d'être ministre des Affaires sociales et de la Santé du Medef.

Criminalisation de la misère à Châteauroux

Commenter cet article

aline 23/10/2014 15:03

Il y a des municipalités qui ne s'honorent pas et tant pis pour la loi Aline