Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Le bouquin de l'ex-compagne de François 2 semble faire un tabac. Aussi, sa cour rassemblée se dresse-t-elle contre l'ouvrage. Sur tous les médias, ses courtisans proclament urbi et orbi qui n'en liront pas une seule ligne. Même si Ségolène Royal, une autre ex-compagne de François 2 quand il n'était pas encore roi, répond à un questionnement brûlant sur ce sujet à BFM-tv, comme si elle l'avait lu.

A Tulle, l'ancienne ville qu'administrait François Hollande, on fait dans Les Misérables. Mais la député PS du coin n'est pas Victor Hugo. Sophie Dessus, députée PS de Corrèze, a fait visiter aux caméras de BFMTV la chambre qu’il occupait à Tulle, quand il y était de passage. Vu que son habitation principale n'était pas dans le 1.9.

Suite et pas fin du roi de l'Elysée est nu

« A peine une chambre d’étudiant ! Avec une petite salle de bain... aujourd’hui quelqu’un qui arriverait en HLM... on change tout, tellement c’est vétuste... Il mangeait sans même regarder ce qu’il mangeait pour se nourrir avec des dossiers à côté de lui, en travaillant, en répondant au téléphone s’il fallait... Je ne vois pas François Hollande faire le tri entre la mara des bois et la gariguette ! », dit la représentante de François 2 en Corrèze qui, elle aussi, n'a pas lu le bouquin de V.T. mais en connait parfaitement les termes.

Dans la salle de bains, un étagère où, sans doute, le futur monarque de la 5e République déposait son dentier. Oui, à cette époque, celui qui fut le dirigeant national du PS était sans dents, pour faire peuple.

La preuve:

Commenter cet article

sorcière and co 05/09/2014 20:16

le sans dent de l'époque a fait du chemin et ses dents ont poussé, elles ressemblent mainetnant à des sabres , il a raison sur un point, je suis sans dent comme une femme du peuple mais c'est surtout parce que je n'ai pas les moyens de m'acheter un dentier

ALINE 05/09/2014 16:04

Encore une qui veut nous pigeonner avec sa chambrette et son téléphone génération 80! - Gauche, Droite tous y vont sur "la revanche d'une femme bafouée", haro sur cette sacrilège qui "désacralise la fonction de pouvoir public" dixit un député Yvelinois parmis d'autres. Etre élu par le peuple au plus haut du pouvoir public, si c'est bien pour certain carriériste une consécration, ce ne peut et ne doit être en aucun cas une sacralisation sous notre régime républicain. - Car nous en sommes toujours là, droite ou gauche au pouvoir (jusqu'à aujourd'hui) dès qu'ils sont dans les strapontins, les perchoirs au milieu des dorures, des huissiers chamarrés et des us impériaux, perdent la boule et rèvent de l'Olympe. Preuve en est qu'ils taxent le peuple mais s'exluent de la masse, chaque jour nous avons un nouveau scandale. Je ne pense pas que l'on puisse inventer l'anecdote sur les "sans-dents et je vois mal Ségo. R. bénéficiant des rayons du François-2 nous relater ce style de souvenirs du temps où elle concubinait et politisait avec le-dit François. Je pense aussi que si ladite "Cosette" avait continué à jouer son rôle, le peuple n'aurait rien su des pensées et jugements intimes et personnels de son haut représentant, comme quoi maman avait raison, d'un homme réservé elle disait "méfie-toi de l'eau qui dort!", moi j'ai toujours récusé l'appelation Flamby car sous des aspects mous et bonasses apparait souvent un entété, obstiné jusqu'au boutisme (ce qui n'augure rien de bon, mais peut-être du changement vrai en prévision, me donnerait-il tort?) Aline