Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Madame Royal est ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie. A ce titre, elle a sous sa tutelle les transports, notamment la SNCF que ses potes au Parlement (y compris ceux qui jouent à Thierry la Fronde) ont démantelé en plusieurs morceaux. La CGT des cheminots a demandé à être reçue par elle.

Pour le moment, Ségolène Royal est aux abonnés absents. A moins qu'elle ne lise le bouquin de V.T., ex-compagne comme elle d'un certain François Hollande.

Ségolène Royal est aux abonnés absents
Ségolène Royal est aux abonnés absents
Ségolène Royal est aux abonnés absents

Par contre, le sous-ministre chargé des Transports, autrefois chargé des relations avec le parlement, s'est produit dans un show, en compagnie de Guillaumer Pépy patron de la SNCF et de Jacques Rapoport lui de RFF.

Alain Vidalies a ainsi déclaré, sans rire "que la maintenance de l'infrastructure devienne la priorité stratégique de la SNCF et de RFF". Pourquoi votre excellence, elle ne l'était pas auparavant?

Jacques Rapoport, ne sentant plus de joie, s'est lui emballé: "la maintenance est la tâche la plus noble (...) parce que derrière il y a la question de la sécurité". Avec quels moyens humains et financiers, votre sous-excellence, vu la réduction des effectifs cheminots, la sous traitance grandissante aux moins disant et l'austérité dans les budgets décidés par l'Elysée?

Alain Vidalies, dans une ultime envolée lyrique, d'annoncer qu'il présidera, une fois par an, un comité Théodule, composé que de hors sol, chargé du suivi de cette question. Une fois par an, c'est trop votre excellence. Si d'ici là, les petits cochons ne vous ont pas mangé ou que le palais de l'Elysée ne vous ait pas viré.

Quant à Ségolène Royal, elle est toujours absente du débat sur les transports publics qu'il faut à la France. Mais est-ce que le bouquin de son ex-rivale auprès de son ex-chéri a-t-il été fabriqué en papier recyclé?

Ségolène Royal est aux abonnés absents

Commenter cet article