Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Le retour de Nicolas Sarkozy n'a pas passionné les foules malgré le battage éhonté des médias à ce sujet. Mais c'est à dessein que la presse de la pensée unique nous abreuve de faits inconsistants de la part de politiciens, de droite et de gôche, rompus aux ficelles de la 5e République. Pour stimagtiser cette attitude indigne dans une démocratie, les bons dessins affluent.

 2 ou 3 pour le fun en ce premier dimanche de la Résurrection:

Nico, le petit père des riches revient: il est rasé et a changé de rolex
Nico, le petit père des riches revient: il est rasé et a changé de rolex
Nico, le petit père des riches revient: il est rasé et a changé de rolex

Il n'empêche que si un ex-président de la République, désavoué par le suffrage universel, se permet son retour avec toute cette propagande médiatique, c'est parce que le PS à l'Elysée, en gérant loyalement le capitalisme, a aggravé la crise et le sort du peuple de France. Et dans ce contexte politique désastreux pour le monde du travail, voilà un bon ressort pour la clique du château de Montretout de Saint-Cloud.

Un mal qui répand la terreur,
Mal que le Capitalisme en sa fureur
Inventa pour punir les crimes de la terre,
La Crise (puisqu'il faut l'appeler par son nom)
Capable d'enrichir en un jour l'Achéron,
Faisait au peuple de France la guerre.
Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés :
On n'en voyait point d'occupés
A chercher le soutien d'une mourante vie ;
Et excitant son envie,
Du bois était sortie
La bête immonde avec ses petits.
Elle tint conseil et dit : Mes chers amis,
Je crois que le Ciel a permis
Pour nous cette bonne fortune ;
Encore un peu et nous gagnerons la lune.

 

Pardon à Jean de La Fontaine. Mais allons-nous laisser faire, une fois de plus, une fois de trop?

La CGT appelle à une journée d'action le 16 octobre. Je n'ai pas vu les réseaux sociaux dits progressistes s'en faire l'écho. Et je n'évoque pas là les apparatchiks socialistes dénommés frondeurs.

Commenter cet article

caroleone 21/09/2014 17:12

C'est bien vu Roger, belle plume et les images sont parlantes.
Entre la droite et sa corruption et la "gauche" qui fait une politique de droite, c'est sûr que d'aucuns se sentiront le droit de voter pour la peste......dans quel état ils nous ont mis notre pays ses salopards ?
Quand je vois le fascisme chaque jour approcher à grands pas, quand je vois l'exemple de la Grèce et de l'Ukraine, je me demande ce que l'on va léguer à nos gamins ?

Amitiés

caro