Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

La ligne SNCF Quillan-Carcassonne en danger de mort

La ligne longue de 54 km , exploitée en voie unique, relie depuis 1876 Carcassonne, préfecture de l'Aude, à Quillan chef lieu de canton en Haute-vallée de l'Aude. Elle est en sursis.

 

La guerre du rail vient de reprendre en Haute-Vallée. Depuis des années, la menace plane sur cette ligne que la SNCF et l'Elysée veulent sacrifier sur l'autel de la rentabilité. Jusqu'à ce jour, la population et la CGT des cheminots se sont battus pour préserver ce service public sur un territoire peu épargné par la crise et le démantèlement du tissu industriel.  Mais dernier coup de canon peut-être avant la curée, l'annonce faite par la direction de la SNCF de supprimer la vente de billets en gare de Quillan début 2015.

"La direction nous a annoncé les fermetures à Quillan, Port-Vendres, Banassac La Canourgue lors du dernier comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail, il y a trois jours.. Le chiffre d'affaires n'est pas assez important sur ces gares. La direction ne se soucie pas du maintien du service public.", s'insurge Michel Daydé de la CGT cheminots

Le syndicat CGT et l'ALF, l'association pour le maintien et le développement de la ligne ferroviaire Carcassonne-Quillan, n'acceptent pas cette fermeture. La CGT a demandé aux élus de l'Aude de s'exprimer sur la fermeture de la gare. 

Les 10 M€ de travaux du contrat de plan n'ont toujours pas été réalisés. Or, le ministre socialiste des Transports s'était engagé à honorer le contrat début 2013. Mais la réforme capitaliste de la SNCF, votée par les parlementaires socialistes et écologistes, est passée par là. Et avec seulement 2 trajets quotidiens et la fermeture prochaine de Quillan, forcémment la ligne tourne au ralenti.

"La modernisation, c'est plus d'efficience avec plus d'horaires et un dédoublement de la ligne à Limoux. Il faut plus de pertinence avec de nouveaux arrêts comme à la Bouriette, vrai bassin d'emplois. Il faut enfin de la cohérence pour faire que ce tronçon soit la colonne vertébrale vers l'ensemble de la haute Vallée grâce à l'intermodalité", réclame l'ALF. Lettre morte.

L'Aude est un vivier de parlementaires élyséens: 3 députés PS sur 3, 2 sénateurs PS sur 2, un président du conseil général socialiste avec une majorité écrasante socialiste. Ils sont d'accord avec la contre-réforme de la SNCF qu'ils ont votée.

Dans cette situation, le danger serait de ne pas mettre le PS audois devant ses responsabilités politiques, ce qui conduirait sur une voie sans issue, pour reprendre le jargon cheminot. Dans l'Aude comme partout en France.

Sinon, cela sera ça:

La ligne SNCF Quillan-Carcassonne en danger de mort

Après le train jaune du côté des Pyrénées-Orientales, dans le département voisin de l'Aude la ligne SNCF des Hautes-Corbières est dans la ligne de mire. Tout ça dans la Région Languedoc-Roussillon gérée par le parti socialiste et dont le camarade Gayssot, ex-ministre coco des Transports passé à la social-démocratie capitaliste (peut-être une redondance) est vice-président chargé des relations avec l'UE (tout un programme).

Pour l'histoire du rail au service des populations, autrefois depuis Rivesaltes, dans le 66,une voie ferrée correspondait avec Quillan dans la Haute vallée de l'Aude.

La ligne SNCF Quillan-Carcassonne en danger de mort

Commenter cet article