Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

L'État va remettre en cause l'objectif de 100.000 places en crèche, indique lundi 8 septembre la Caisse nationale d'allocations familiales, confirmant une information du Parisien. Cela tombe bien, Christine Lagarde, patronne du FMI, vient d'ordonner à l'Elysée de réduire toujours plus les dépenses publiques.

Et donc, François 2 pour réaliser des économies, tout en faisant des cadeaux au patronat, supprime des places de crèche et d'assistances maternelles.

Une convention, signée en juillet 2013, prévoyait pourtant 7,5% de ressources en plus par an

Cela devait permettre de financer les 200.000 nouvelles solutions d'accueil pour les 0-3 ans (100.000 en établissements collectifs et 100.000 via des assistantes maternelles) ainsi que 75.000 nouvelles places à l'école maternelle.

Qu'en pensent les parlementaires à la fronde, encartés au PS. Bientôt, cette mesure antisociale va passer au Parlement. Comme une lettre à la poste, une fois de plus?

De toute façon, je m'en fous, je suis dans mon palais jusqu'en mai 2017. Sinon plus

De toute façon, je m'en fous, je suis dans mon palais jusqu'en mai 2017. Sinon plus

Commenter cet article

sorcière and co 09/09/2014 17:52

les impôts ne sont justifiés que par une correspondance avec des services rendus, si les services ne sont plus rendus il n'y a plus d'impôts à payer, il suffit d'un sursaut citoyen pour s'opposer à l'injustice