Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Un communiqué du Mouvement de la paix:

Dissoudre l’OTAN, renforcer l’ONU

Chefs d’Etat et ministres des Etats membres de l’OTAN se réunissent les 4 et 5 Septembre 2014 au Pays de Galles dans le cadre du Sommet de l’OTAN. Lors de cette rencontre l’organisation qui n’a pourtant plus son pendant, le « Pacte de Varsovie » dissout en 1991, exposera sa politique militaire à l’aune de ce qu’elle définit comme les menaces à notre sécurité. Cette logique, nous la connaissons : crier au danger pour justifier une politique agressive et dispendieuse. Ainsi, il est proposé une augmentation les dépenses militaires des Etats membres à hauteur d’au moins 2% du PIB de chaque pays. La course aux armements reprend son souffle !

Si de réelles zones de conflit, où l’OTAN a eu un rôle dévastateur et néfaste, existent aujourd’hui en Ukraine, en Irak, hier en Libye, les horreurs de la guerre de ces derniers mois ont fait encore la démonstration que ce n’est jamais par la force que les différends se règlent et que la paix, aspiration si communément partagée par les peuples s’instaure.

Le monde n’a pas besoin d’alliances militaires, mais de politiques de coopération pour la prévention des conflits et la construction de la paix. Aussi, il est urgent de dissoudre l’OTAN et de s’engager dans une réforme profonde de l’ONU « seule solution au chaos du monde[1] » qui s’approprie pleinement ses fondements consistant à « préserver les générations future du fléau de la guerre et à favoriser le progrès social et instaurer de meilleures conditions de vie dans une liberté plus grande[2] ».

Il nous faut être conscients que l’OTAN porte atteinte aux droits des peuples à disposer d’eux-mêmes, participe à la spirale infernale de la militarisation et de la violence alors que la paix, la liberté et la démocratie se conquièrent dans la justice, l’équité, le développement durable pour tous, le respect des droits humains. Désarmer pour développer, ce n’est pas qu’un slogan, c’est l’autre issue que la société civile peut envisager et défendre car l’ONU c’est « nous les peuples ». Le Mouvement de la Paix, dont une délégation a participé au contre-sommet pacifiste à Cardiff, considère qu’il est urgent d’exiger, pour la sécurité collective, la dissolution de cette organisation.

Le Mouvement de la Paix

Saint-Ouen, le 3 septembre 2014

 

[1] Jean Ziegler : Vice Président du Comité consultatif du Conseil des droits de l’homme des Nations unies.

[2] Préambule de la charte des Nations unies

 

Le commentaire d'action communiste Haute-Normandie : si nous partageons entièrement l'exigence de dissolution de l'OTAN, machine de guerre pour les grands bénéfices des Etats-Unis et de leurs industries militaires, nous restons dubitatifs sur la deuxième proposition car la main-mise des Etats-Unis sur les positions de l'ONU est telle qu'il faudra sans doute un autre organisme mondial pour que les peuples y soient réellement représentés et que cet organisme parle de manière réellement indépendante.

 

Commentaire de ma pomme: Un peu d'histoire s'impose.

En 1947, la CGT fut l'unique centrale syndicale à s'opposer au Plan Marshall qui plaçait la France sous l'hégémonie économique des USA. A l'Assemblée nationale, seuls les députés communistes dirent non également à ce plan. Or, ce plan montra bientôt qu'il n'était qu'une étape dans la politique impérialiste des Etats-Unis. Un nouveau pas est franchi avec une coalition militaire sous les ordres des USA par la signature du traité de l'Atlantique Nord, le 4 avril 1948. Une fois encore,  seuls la CGT et le PCF s'oppose à l'entrée de la France dans l'OTAN pour Organisation du traité de l'Atlantique-Nord.

A cela s'ajoute le réarmement de l'Allemagne de l'Ouest administré par les USA, la Grande-Bretagne et la France, contrairement aux accords de Postdam intervenus entre les Alliés en juillet-août 1945. Le 8 mai 1949, toujours en contradiction avec ces accords, les zones d'occupations américaines, britanniques et françaises fusionnent pour créer la République fédérale Allemande (RFA). Le 5 mai 1955, la RFA adhère à l'OTAN: c'est le plus fort contingent armé en Europe de cette organisation militaire. Nombre de soldats de la Bundeswer sont des anciens fidèles à l'idéologie nazie.

Le Pacte de Varsovie, lui autour de l'URSS, ne fut conclu que le 15 mai 1945. L'Otan, fondé en 1949, n'est donc pas le pendant du Pacte de Varsovie. C'est même le contraire.

Après la chute du mur de Berlin, le pacte de Varovie a disparu. L'OTAN non, parce que l'impérialisme, stade suprême du capitalisme, a besoin de son bras armé pour gendarmer la planète à sa façon.

Quant à sortir de l'OTAN? La France, sous Sarkozy, a intégré son commandement militaire, ce que François Hollande n'a pas renié. Quant à réfomer l'ONU? François Hollande avec le PS, vassal des USA, n'en a ni la volonté ni même l'idée. Et depuis son élection, dans quel registre de paix s'est-il illustré?

Dissoudre l'OTAN, renforcer l'ONU... Oui, mais...

Commenter cet article