Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Si oui, vous serez heureux d'apprendre que la droite conservatrice européenne élargit sa toile à tous les étages de l'UE. Sous la haute autorité d'Angela Merkel, chancelière d'Allemagne de droite qui dirige son pays avec les socialistes.

Rappel des faits: dans plusieurs de mes articles sur ces élections, j'avais rappelé que le Parlement européen n'avait pas le pouvoir de proposer des lois et que seule la Commission européenne en avait le droit. Et que celle-ci suivait aveuglement les directives du Conseil européen formé lui par les 28 chefs d'états ou de gouvernement composant l'UE capitaliste. Enfin, la dite Commission européenne n'avait rien d'un conclave de technocrates quelconques tombés là par hasard. En effet, ceux-ci sont expressément désignés par les 28 boss des états européens (1 par état) sous la supervision suprême de l'Allemagne de Merkel.

Résultats de courses:

- L'ulta-conservateur Donald Tusk sera le président du Conseil européen. Jusqu'au 1er décembre, il reste le 1er ministre de la Pologne, état croupion de l'OTAN des USA en Europe. "Cela donne une idée assez précise de ses penchants géopolitiques : proximité avec Berlin, plus grand réalisme vis-à-vis des Etats-Unis, UN ALLIÉ DU MILIEU DES AFFAIRES", dit de lui le journal Le Monde.

- Jean-Claude Junker est devenu le président de la Commission européenne. Auparavant, il était le premier ministre de droite du grand-duché du Luxembourg, paradis fiscal au coeur de l'Europe. Jean-Claude Junker fut aussi le président de l'eurogroupe, les états ayant l'euro pour monnaie commune.

- Federica Mogherini sera la haute représentante aux affaires étrangères de l'UE, soit la chef de la diplomatie de l'Europe capitaliste. Actuellement, elle est ministre des Affaires étrangères de l'Italie. Le Monde dit d'elle: "En matière de politique étrangère, la Péninsule se distingue par son alignement sur les Etats-Unis". François Hollade, siégeant de droit au sein du Conseil européen, a précisé: "(...) c'est une bonne candidate, pas seulement parce qu'elle est sociale-démocrate". Oui, socialistes et droite dirigent ensemble l'UE capitaliste.

Voilà, en avant toute et toujours à tribord pour la concurrence libre et non faussée, la spéculation l'évasion fiscale des cols blancs, etc, etc.

 

A l'occasion des élections européennes de juin 2014, j'avais dit "élections, piège à ç.." et illustré mes propos par ceci pour signifier le déni de démocratie qu'est l'UE :

Avez-vous voté aux européennes en juin 2014?

Sinon, vous avez d'autres questions à ce sujet?

Commenter cet article

Aline 01/09/2014 18:59

Voter est un moyen d'expression, et c'est si vrai que les femmes et d'autres ont dû batailler et attendre longtemps avant d'accèder à ce droit. Il est dommage que les électeurs soient acculés à des choix équivoques et de voir des résutats loufoques. Que représente un élu quand la moitie et plus de l'électorat lui tourne le dos en s'abstenant ? Ce ne sont pas les électeurs qui ne s'intéressent pas à la vie publique, ce sont des prétendants à l'élection qui les enfarinent, aussi les citoyens disent non aux pièges à cons (une fois passe, deux c'est la casse) Aline

caroleone 01/09/2014 14:15

Bonjour Roger,

Je me sentais tellement mieux quand j'avais ni dieu ni maître.....keujenesais pas ce qui m'a pris un jour de décider d'aller voter....
Faut enlever tout ceci de nos caboches.
Le piège à çons il est grand et béant et il en attend encore...mais pas nous pas nous pas nous !!!

Qu'on se le dise Roger et au besoin envoie les piqûres de rappel (pas trop grosses les aiguilles non plus car la chair est tendre)

Amitiés

caro