Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

"Oui, des crimes massifs ont été commis en 1999 par les guérilleros albanais de l’Armée de libération du Kosovo (UÇK), aujourd'hui au pouvoir, y compris un trafic d’organes prélevés sur des prisonniers serbes, écrit le procureur américain Clint Williamson. Ces crimes seront-ils jugés alors que la France, l’Europe et les États-Unis ont porté à bout de bras l’UÇK", indique Médiapart.

 

Une dizaine de membres de la hiérarchie de l’ancienne Armée de Libération du Kosovo devraient être poursuivis pour crimes contre l’humanité et pour trafic d’organes devant le tribunal international chargé de juger les crimes de guerre, a annoncé mardi à Bruxelles le procureur responsable de l’enquête internationale.


Les négociations sur l’État qui serait prêt à accueillir le futur tribunal international pour les crimes de guerre commis au Kosovo seraient en cours. Selon Clint Williamson, l’enjeu reste les témoins, qui subissent des pressions « visant à les intimider ou à influencer leur témoignage ».

L’enquête a visé 500 personnes tuées et 300 personnes portées disparues: des Serbes, des Roms kosovars et des Albanais.

 

Au Kosovo, le gouvernement, dirigé par Hashim Thaçi a « pris en considération la fin du travail de l’ambassadeur Wiliamson, qui est une étape importante pour déterminer une potentielle responsabilité individuelle et mettre fin à des accusations infondées ».

L’Alliance pour l’Avenir du Kosovo (AAK) de Ramush Haradinaj, ancien commandant de l’UÇK et actuel candidat au poste de Premier ministre, a salué le rapport, tout en rappelant, que « l’UÇK a mené une guerre juste et libératrice et que tout cas criminel individuel ne ternira pas la propreté morale et la mission libératrice de cette guerre ».

 

Bon,  à part ces langues de bois, ces 2 apparatchiks kosovars sont potes avec la "communauté internationale" dont l'UE qui dirigent le monde libre et démocratique. Il ne devrait donc pas y avoir du retard pour juger ces crimes de guerre. Si?

Des crimes de guerre commis par l'UCK au Kosovo

Commenter cet article