Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Voilà-t-y pas mesdames et messieurs que l'UE de la concurrence capitaliste libre et non faussée, au service des USA, avait imposé des sanctions économiques à la Russie de l'ex-camarade Poutine du G8 capitaliste (pour ceux qui ne suivent pas). Ce méchant ne fait rien pour l'Ukraine putchiste et fasciste. Alors nous, du bon côté de la barricade, pam sur le pif aux Ruskofs, ah ça mais!

Retour de manivelle, l'ex-pote à Obama, Merkel, Hollande et tutti quanti décide l'embargo des produits alimentaires venant des pays occidentaux dits libres, notamment la bidoche, les fruits et légumes, le fromage, etc.

Et voilà Xavier Beulin, patron des patrons syndiqués à la FNSEA de s'écrier: "ô rage, ô désespoir, la Russie se ferme aux importations, mais les produits qui n'iront plus à l'exportation vont se rabattre sur les pays européens et créer une situation de crise". Et son pote Luc Barbier, boss de la fédération des producteurs de fruits français de renchérir : "les «Espagnols exportaient environ 100 000 tonnes de fruits vers l'Ukraine et la Russie: autant de quantités qui vont se rabattre sur le marché communautaire".

Et ces deux serviteurs de la concurrence libre et non faussée d'en appeler à sa grandeur François 2 et même à l'ambassadeur de Russie en France: "Arrêtez de rigoler, on veut que le business reste le business! L'Ukraine, la démocratie et le peuple ukrainien, on n'en a rien à foutre à vrai dire".

 

Allô, le capitalisme, c'est pour vous humaniser, on prend rendez-vous?

Ah non, je joue plus, dit la FNSEA, le syndicat patronal de l'agriculture

Commenter cet article