Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

A Nantes, il y a son pont et le château de la duchesse Anne du haut duquel, peut-être, on ne voit rien venir en matière de justice et de progrès social. Il y a aussi Jean-Marc Ayraultport ND des Landes qui, après avoir été viré de son job de grand chambellan à l'Elysée, a retrouvé son fauteuil de député comme indemnités de licenciement.

A Nantes, il y a également le tram-train qui relie l'ex-capitale de la Bretagne à Châteaubriant, sur une ligne ferroviaire mise en service le 6 juillet dernier. Ce n'est pas vieux.

Et puis, boum, padaboum, Ouest-France annonce que le tram-train ne roulera pas le 1er septembre à cause d'un "mouvement social", comme ils disent chez les patrons de la SNCF et dans les médias libres et non faussés, ces derniers n'informant jamais sur les causes réelles d'une grève.

 

Vous ne saurez donc pas que la CGT cheminots a reçu une fin de non-recevoir de la SNCF depuis le 28 ,juillet, alors que le préavis de grève, conformément au Code du travail et donc à la loi républicaine, impose l'ouverture de négociations. Vous ne saurez pas plus que la CGT a demandé d'être reçue en urgence par le Conseil régional socialiste et que celui-ci est aux abonnés absents. Enfin, le vice-président chargé des Transports dans la région Pays de Loire est Gilles Bontemps, un camarade à Pierre Laurent boss du Pcf, lequel est allé à l'université d'été du PS pour lui tenir "un langage de vérité" (sic).

Voilà, faites donc circuler le tract de la CGT pour informer dans la clarté et la vérité:

A Nantes, ce n'est pas le train-train, encore moins le tram-train

Pour finir en musique, le petit train qui s'en va dans la campagne des Rita Mitsouko:

Commenter cet article