Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Vous vous souvenez de l'affaire Jérôme Cahuzac? Oui, le chargé socialiste par le palais de l'Elysée d'éradiquer l'évasion fiscale des cols blancs, mais qui avait planqué son oseille dans quelque paradis fiscal, sinon plus. Et bien, ses potes, pardon ses ex-potes de l'Assemblée nationale et du gouvernement ont pondu une loi sur la transparence des zigues (au féminin comme au singulier) représentant le peuple français.

Dès lors, résonnez hautbois et sonnez musettes, en vérité, ils vous le disent, plus rien ne sera comme avant. Ainsi, les revenus des dits zigues seront portés à la connaissance du grand public.

 

Pour cela, il vous faudra vous coltiner jusqu'à la préfecture de votre département. Avant cela, vous aurez pris rendez-vous, sinon porte close. Et pour voir à travers une porte, il faut se lever de bon matin.

Bref, à la préfecture, on vous accompagnera jusqu'au bureau de la transparence du patrimoine des parlementaires et on ne vous lâchera pas du regard, des fois que vous auriez envie de voler quelque chose. Défense absolue aussi de prendre une photo et interdiction de dépasser 5 minutes de temps dans ce bureau dit de la transparence. Une fois dehors, pas question d'en parler publiquement: c'est transparent mais que pour votre pomme. J'oubliais, vous devez être électeur de la circonscription du député dont vous voudriez vérifier le patrimoine.

Fatche de con, si d'ici là sa grandeur François 2 supprime les départements et donc les préfectures, vous n'aurez que les yeux pour pleurer.

Dans ce cas, il vous faudra faire une demande de papier mouchoir auprès de l'Elysée. Il paraît qu'il y a un conseiller chargé spécialement de ça pour les promesses non tenues du camarade Hollande. Attention d'adresser votre demande en recommandé. A moins que ça ne soit par signaux de fumée. Je ne sais plus, elle est tellement transparente cette loi sur la transparence du patrimoine des élus Et ça c'est de la réforme.

Allez, elle n'est pas belle la vie?

Transparence, vous avez dit transparence, comme c'est transparent

Ah, j'allais oublier Jean-François Copé, celui qui est pris le bras entier et même plus dans le pot de confiture étiqueté Ump-Bygmalion.

Et bien il vient de déposer 2 propositions de loi à l'Assemblée nationale vu qu'il y est député. 2 projets de loi pour "renforcer la transparence financière de la campagne présidentielle, mais aussi des partis politiques". Pourquoi cela? Il est "indispensable" de rétablir la confiance des citoyens à l'égard des responsables politiques.

Sans commentaire de ma part.

Commenter cet article

aline 08/07/2014 15:32

Merci de me faire rire Roger, rayon de soleil dans ce monde d'hypocrites Aline