Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Mes chers amis et camarades
 

Pour l'arrêt immédiat des bombardements sur Gaza
Pour l'arrêt de l'agression israélienne en Cisjordanie et à Jérusalem

Pour la levée du blocus , illégal et criminel, de Gaza
Pour des sanctions immédiates contre Israël jusqu'au respect du droit international
Pour le soutien au peuple palestinien et au gouvernement d'entente nationale


Depuis plusieurs semaines, plus de 50 organisations, associations, partis politiques, syndicats, dont la CGT, réunis dans le Collectif National pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Israéliens, appellent le peuple de France à manifester contre les bombardements qui visent et tuent essentiellement des civils et particulièrement des femmes, des enfants et des vieillards., bilan qui s'alourdit de jour en jour.

Dans la Région Mantaise, des centaines de citoyens dont nombre de militants CGT se sont mobilisés par 2 fois sur le parvis de la Mairie de Limay à l'appel notamment d'Eric Roulot maire communiste de Limay et samedi 24 juillet devant l’hôtel de Ville de Mantes-la-Jolie. Eric Roulot et Marc Jammet conseiller municipal Pc de Mantes avaient appelé publiquement à ce rassemblement.

Par ailleurs, au regard du droit international, les colonies implantées dans les territoires palestiniens occupés ne font pas partie de l’État d’Israël. Pourtant, en Europe, les produits qui en sont issus sont vendus sous l'étiquette "fabriqués en Israël"
   
172 organisations représentant la société civile palestinienne ont demandé aux citoyens du monde de les aider de façon pacifique à faire respecter le droit international.

Personnellement, j'ai décidé d'adhérer à la campagne de l'association BDS France  (Boycott - Désinvestissement - Sanctions).

Chacune et chacun peut décider d'une consommation éthique qui respecte le droit, la justice et la dignité.

NE SOYONS PAS COMPLICES DE LA COLONISATION EN PALESTINE !

Pour la paix juste et durable en Palestine
Pour la paix juste et durable en Palestine

Commenter cet article

SOUILLE 04/08/2014 17:37

CONFLIT DE VOISINAGE: C'EST PAS MOI, C'EST L'AUTRE!
4 Août 2014
Il existe des conflits entre voisins qui peuvent durer des années, surtout lorsque les uns et les autres estiment avoir parfaitement raison et ne veulent pas en démordre. Celui que je vais vous conter date depuis des décennies.
Dans une région, que je ne souhaite pas préciser, se situe un vaste terrain à bâtir où la place est largement possible pour y construire deux belles demeures avec tout le confort et deux grands jardins attenants. Le bonheur pourrait régner en ces lieux, mais voilà que deux propriétaires revendiquent l'endroit estimant que le terrain tout entier leur appartient. Afin de régler le litige, on se tourne vers le juge qui prend alors une sage décision en partageant équitablement les lieux afin que personne ne soit grugé. Normalement, le conflit devrait prendre fin et chacun de son côté pourrait ainsi vivre en paix sans déranger son voisin d'autant plus que, avec deux jardins mitoyens remplis d'arbres fruitiers, il serait possible de s'échanger d'excellents fruits et, pourquoi pas, de se rendre quelques visites amicales.
Mais les deux propriétaires, têtus, se moquent de la décision de justice et décident de faire appel à des membres de leurs familles pour leur prêter main forte. Résultat: tout le monde se tape dessus et le terrain, à l'origine du conflit, passe de main en main sans qu'on ne sache plus très bien à qui il appartient. Les propriétaires étant décédés quelque temps plus tard, ce sont les héritiers qui reprirent le flambeau. Et, malgré les multiples décisions ultérieures des tribunaux, chacun décida de camper sur ses positions. Des voisins indélicats profitèrent même de l'occasion pour y mettre leur nez et exciter les deux parties en conflit.
Cette triste télé-réalité que nous imposent les réalisateurs en mal d'audience pourrait prendre fin si on se décidait enfin à appliquer le premier jugement qui, avec quelques petits aménagements, assurerait un retour au calme et, pourquoi pas, un bonheur retrouvé. Durs, durs, les conflits de voisinage.
Certains pourraient me demander à qui je peux bien faire allusion, mais chacun est libre de désigner qui il veut.

PATRICK SOUILLE
(www.marcheillegalparis.centerblog.net)

caroleone 29/07/2014 19:52

Bonsoir Roger,

Je suis convaincue moi aussi depuis quelques années que ce boycott bien ciblé est une arme de choix contre l'état d’Israël, on touche le nerf de la guerre avec cette action : le fric ou bien avec le boycott culturel, l'image de marque. De plus, c'est une action pacifique réalisable par tous les citoyens, c'est une façon de populariser la lutte pour la Palestine, libre, et je me rends compte ces dernières années comme le boycott y a bien contribué (il n'est que de voir ces foules rassemblées dans toutes les villes de France et du monde en cette période de vacances)
Le boycott est très mal perçu par les autorités israéliennes, des militants sont régulièrement inquiétés, risquant même des sanctions. Ceci démontre que l'on fait mouche. Et on en entendra parler encore les jours prochains, je crois que les "boycotteurs" seront un jour ou l'autre les payeurs, hélas.

Amitiés

caro

benjamin penot 29/07/2014 16:21

vu que les colonies israëliennes forment une occupation irrégulière du territoire palestinien, il faudrait faire un compte précis de la surface occupée illégalement et mettre en demeure chaque Israëlien dans les colonies de payer une location mensuelle...mettons a 10 $ le m² occupé, avec paiement immédiat des arriérés de paiement...
pour un colon installé sur 1 hectare, 10 000 m²...100 000$ par mois, occupé illégalement depuis 10 ans...ça le rendrait immédiatement redevable d'une dette de 12 000 000$ et d'un loyer de 100 000$ mensuel...avec un mise en demeure : payer ou subissez une expulsion...comme ça les palestiniens laisserais le choix aux colons, régulariser leur situation individuellement, ou quitter les colonies individuellement...
si les colonies n'ont plus d'intérêt économique, les colonies n'ont plus d'intérêt, et les territoires sont rendus aux palestiniens.
que les palestiniens édictent un loi dans ce sens, et mettent individuellement au tribunal chaque colon, en demandant la saisine d'un tribunal international pour juger d'un litige inter-étatique...vu que les colons israëliens ne répondront jamais aux injonctions de la justice palestinienne...