Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Bon, pour une fois et ce depuis son accession au trône définie par la 5e Constitution française, sa grandeur ne m'a pas déçu:" Tout va très bien et je vais continuer ainsi et mon premier vizir est l'homme idéal pour appliquer ma politique droitière". Comme quoi, si on a du temps à perdre sur des estrades avec ses potes soi-disant contre sa politique mais qui restent bien au chaud sous les ors de l'Elysée...

Même pas une annonce qui ne coûterait pas un frifrelin: par exemple, la réhabilitation des poilus fusillés pour l'exemple lors de la boucherie mondiale de 14-18 dont on célèbre le 100e anniversaire. Ou bien la Légion d'honneur aux ultimes Résistants contre la barbarie nazie et les collaborateurs de Vichy, en ce 70e anniversaire de la libération de la patrie.

 

Ah si, un décret a été pondu pile poil le 14 juillet 2014 et qui devait réjouir les consommateurs: les restaurateurs devront indiquer le logo "fait maison" sur leur menu. Même ça, envolé sous le souffle du syndicat patronal. Jugez-en vous-même avec un extrait du décret:

Peuvent entrer dans la composition d’un plat “fait maison” les produits qui ont été réceptionnés par le professionnel :

  • épluchés, à l’exception des pommes de terre, pelés, tranchés, coupés, découpés, hachés, nettoyés, désossés, dépouillés, décortiqués, taillés, moulus ou broyés ;
  • fumés, salés ;
  • réfrigérés, congelés, surgelés, conditionnés sous vide.

Bref, le restaurateur, qui n'est jamais un mauvais bougre, pourra indiquer "fait maison" d'un canard surgelé cuit dans son four maison avec des oranges tirées d'un sac en plastique conditionné sous vide, les dites oranges étant épluchées et coupées.

Même pour ça, sa grandeur cherche à nous faire prendre des vessies pour des lanternes et un produit des majors capitalistes de la chaîne alimentaire pour de la bonne cuisine bien de chez nous.

Allez, pour ceux qui croient encore en François Hollande, bon appétit et bon music-hall.

François 2 à la téloche ce 14 juillet: la révolution ce n'est pas pour demain

Commenter cet article

aline 15/07/2014 11:11

Bonjour Roger, ma contribution au 14 juillet, montrer à mon fils les avions survolant la maison en lui racontant le 14 juillet de mon enfance, je ne me suis pas farcie l'indigeste programme télévisé. Autre sujet, je me demande les restaurateurs ?, ils leur restent quoi à cuisiner qui ne soient pas "faits maison"! Aline