Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Jean-Pierre Elkabbach, 77 ans, faisait fort sous Giscard d'Estaing président de la République. Il était déjà journaliste politique à cette époque ancienne.

Et fort de cette très longue expérience, il a posé hier des questions au justiciable (comme tout un chacun) Sarkozy, sur ce putain de Syndicat gauchiste de la magistrature qui veut empêcher l'ex-Nicolas 1er d'être à nouveau le sauveur suprême de la France. Florilège:

  • Comment vous réagissez au principe et à la longueur de la garde à vue. Elle a été exceptionnelle : 15-16 heures avec les policiers. Vous étiez sans avocat. Quelle est votre réaction ?
  • Donc il faut bien expliquer aux Français qu’il y a eu d’abord les 16 heures avec les policiers, et à partir d’une heure, deux heures du matin, pendant deux heures, une interrogation par deux juges…
  • Est-ce que vous pensez que les chefs d’accusation contre vous étaient déjà anticipés ? Qu’elles avaient décidé avant de vous voir ?
  • Là, on assiste à la revanche des « petits pois »... (terme employé par Nicolas Sarkozy pour qualifier les magistrats et que vient de rappeler Gilles Bouleau, ndlr)
  • Ce soir est-ce que vous demandez, est-ce que vous réclamez de nouvelles juges, moins militantes selon vous ?
  • Vous n’avez pas répondu, est-ce que vous voulez que de nouveaux juges ?

Du bon et du grand journalisme politique hier sur TF1.

 

Merci à Clément Guillou de Rue89 pour son article de ce jour.

Fatche de, hier, ça été dur sur TF1 pour Nicolas Sarkozy

Commenter cet article