Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Frédéric Cuvillier, le sous ministre à la Mer et aux Transports, vient de lâcher le morceau. Il faut que la SNCM reliant la Corse au continent, naviguant sous pavillon français et sous le Code du travail français, soit mise en redressement judiciaire. Sous entendu pour supprimer de l'emploi et n'être plus sous la coupe du droit social français afin de donner des gages à l'UE capitaliste. Corsica Ferries, par l'odeur alléchée, ne se sent plus de joie.

 

"Low cost : les Dents de la Mer" 

Le système de la mystérieuse Corsica Ferries : un voyage en eaux troubles. 

Une enquête du journaliste Enrico Porsia, diffusée par le magazine Options et soutenue par la CGT des Marins de Marseille 

 

Dumping social, dumping fiscal, captation de subventions publiques: 
 

Voici le principal combustible de la compagnie maritime qui se définit comme le low cost de la mer. 
 

Une étrange compagnie maritime, contrôlée par un holding suisse qui cache jalousement sa comptabilité. 
 

Une étrange compagnie maritime qui peut compter sur des appuis solides aussi bien à Ajaccio, Bruxelles, Rome qu’à Paris. 
 

Qui se cache derrière le compliqué organigramme des societés basées en Italie, en Suisse et au Luxembourg ? 
 

Quelle est la stratégie de ce mystérieux groupe dont le but est de faire naufrager la compagnie nationale française SNCM et de récupérer le monopole du transport des passagers entre le continent et la Corse? 
 

Ce documentaire d’investigation a bénéficié du soutient de la CGT des marins de Marseille.

 

Commenter cet article