Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Le PTB (Parti du travail de Belgique), marxiste et contre l'UE capitaliste, va faire son entrée au Parlement belge avec 2 députés pour la première fois de son histoire. Il gagne aussi 2 élus au parlement régional wallon et 4 à celui de Bruxelles. Les 2 élus nationaux l'ont été dans les bastions ouvriers de la Wallonie.

Pour les élections européennes, ayant lieu aussi le 25 mai, le découpage anti-démocratique de la Belgique en 3 zones linguistiques (flamande, wallone et germanophone) l'empêche d'avoir un élu. Le PTB est allié avec le Pc portugais et le Pc grec contre l'UE et contre la ligne "euro-compatible" du Parti de la gauche européenne auquel adhère le Pcf.

Au soir des élections,  le PTB a déclaré: "Pour la première fois, depuis 25 ans, une nouvelle famille politique de la vraie gauche, représentée en Flandre, en Wallonie et à Bruxelles, fait son entrée dans les parlements régionaux et au fédéral. Nous envoyons deux députés au fédéral, deux élus au parlement wallon et quatre au parlement bruxellois. "

Le président du PTB a tenu à rajouter:"Nous sommes un parti national qui ne se laisse pas diviser par le lieu où l’on est né ou par la langue que l’on parle à la table de la cuisine. Pour nous, c’est l’intérêt social qui prime, l’intérêt social de tous dans ce pays. "

Progrès électoraux contre l'UE capitaliste en Belgique, en Grèce et au Portugal

Au Portugal, lors des élections européennes, Avec 12,7%, le PCP, au coeur d'un rassemblement CDU, dépasse son score de 1994 (11, 2%) et celui des européennes de 2009 ( 10,66%). Le Fg portugais (10,73% en 2009) s'effondre à 4,5% et ne retrouvera qu'un député sur 3.

Le PCP est résolument pour la sortie de l'euro, sans pour autant évacuer la complexité des modalités pratiques et tout en la liant à la construction d'une alternative patriotique et de gauche.

Le secrétaire général du PCP a déclaré: "Oui, nous sortons plus forts, et plus forte est la confiance qu'il est possible d'avancer vers la rupture avec les politiques de droite, et de construire une politique alternative patriotique et de gauche.

 

Oui, nous sortons déterminés pour que la voix renforcée de la CDU au Parlement européen donne plus de force à la défense des intérêts du peuple et du pays, contre les diktats du grand capital, de l'euro et de l'Union européenne.

 

Oui, nous apporterons avec ce résultat, une expression plus authentique des multiples raisons de lutte et de protestation des travailleurs et du peuple, et l'expression conséquente de tous ceux qui ont voulu ajouter leur vote à ce courant d'action, de militantisme, une fort élan pour que les travailleurs, le peuple, le pays récupèrent leurs salaires, leurs revenus, leurs droits et leur souveraineté confisqués. "

Progrès électoraux contre l'UE capitaliste en Belgique, en Grèce et au Portugal

En Grèce, sur la même ligne politique que le PTB et le PCP, le Pc grec (KKE) conserve ses 2 députés européens.

Aux élections municipales, il emporte la mairie de Patras (3e ville grecque) avec avec 62,4 % des voix, après avoit rassemblé 25,06 % des voix au premier tour. Il remporte également deux communes de la banlieue d'Athènes : Petroupolis avec 53 % des voix au second tour (26,8 % au premier) et Haidari, avec 68,5 % au deuxième tour (18,4 % au premier), ainsi que l'île d'Icarie, connue  pour avoir été le lieu de déportation de milliers de résistants communistes pendant la Guerre civile.

Le secrétaire général du KKE a déclaré: "Les résultats électoraux dans l'ensemble des pays européens ne peut qu'être négatif pour les peuples. Il est désormais nécessaire dans chaque pays, dans tous les pays européens, d'entamer un mouvement pour la rupture et le retrait de l'UE pour développer et lutter pour le renversement du pouvoir des monopoles.


Ce mouvement, avec ces objectifs, doit affronter et vaincre le fascisme dans chaque pays, et l'Europe dans son ensemble. Nous pouvons dire que dans ce cadre réactionnaire, il est positif que le KKE en Grèce montre une tendance à la hausse, après la forte pression subie en juin 2012.

 

La nécessité de la relance et du rassemblement du mouvement ouvrier et communiste en Europe dans son ensemble devient urgent, en particulier en France, Allemagne, Grande-Bretagne, Espagne, Italie, pour se sortir de l'étreinte mortelle de la social-démocratie, de l'idéalisation de l'UE et de l'intégration politique à la gestion bourgeoisie anti-populaire.

 

Vous pouvez être sûrs que les voix pour le KKE seront mises à profit dès demain matin dans chaque lieu de travail, chaque quartier, dans les écoles, dans les universités pour mettre en échec de nouvelles réformes, pour lutter pour de nouvelles mesures pour soulager le sort des chômeurs, pour le rassemblement du mouvement ouvrier et populaire, pour l'Alliance populaire sociale.

 

Le peuple doit se rassembler dans les luttes de masses radicales autour de la proposition du KKE pour une alternative, s'organiser et faire face aux mesures anti-populaires à venir et tracer son propre chemin pour prendre le pouvoir dans ses intérêts de classe. Il faut se rassembler sur une ligne politique de rupture d'avec l'UE.

 

Ce qu'il faut dans l'immédiat, c'est une forte Alliance populaire, une opposition populaire forte et un mouvement ouvrier et populaire régénéré, qui s'inscrira dans l'opposition au système capitaliste, à l'UE, aux monopoles, leur pouvoir, traçant un cap victorieux pour notre peuple. "

Progrès électoraux contre l'UE capitaliste en Belgique, en Grèce et au Portugal

Allez, pour finir, un peu de nostalgie avec Pia Colombo...

Mais peut-être pas...

Commenter cet article

sorcière and co 01/06/2014 20:08

pas de nostalgie mais une envie de combattre et de battre encore et encore, merci , merveilleuse chanson de pia colombo