Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Procès BDS Perpignan: relaxe pour Yamina, Jeanne et Bernard

La relaxe en première instance de Bernard, Jeanne et Yamina a été confirmée en appel à Montpellier.

 

Après 4 ans de procédures et 6 renvois, c’est une victoire de nos camarades et du mouvement Boycott Désinvestissement Sanctions (BDS) à Perpignan comme partout en France. Une nouvelle victoire après celle de Pontoise contre les officines pro-israéliennes qui cherchent à faire croire que l’appel au boycott, en particulier contre Israël, serait illégal alors qu’il entre dans le cadre normal de la liberté d’expression dans une société démocratique.

Le combat et la campagne BDS continuent et doivent se renforcer et s’élargir. L’année 2014 a été déclarée année de la Palestine par l’Onu. Nous veillerons qu’elle soit aussi l’année de BDS. Dans le cadre du marathon judiciaire autour des procès, nous prenons rendez-vous le 22 septembre pour le procès en appel de nos 7 camarades d’Alençon, et nous apportons notre soutien aux 12 boycotteurs mulhousiens condamnés en appel à de lourdes amendes, et qui ont introduit un pourvoi en cassation contre ce jugement inique.
En attendant nous poursuivons la signature de la pétition adressée à la garde des Sceaux Christiane Taubira pour qu’à la lumière des dernières décisions de justice, elle prenne enfin la décision d’annuler la scandaleuse circulaire Alliot-Marie.

 

Note de ma pomme: En février 2010, la Ministre Alliot-​​Marie, Garde des Sceaux de Sarkozy, demandait par une lettre-cir­cu­laire aux Par­quets d’engager des pour­suites contre les per­sonnes appelant ou par­ti­cipant à des actions de boycott des pro­duits déclarés israé­liens. S’appuyant sur un article de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse, elle assi­milait ces actions à de la pro­vo­cation à la dis­cri­mi­nation ou à la haine raciale.

Madame Christine Taubira, qui est à ce même poste sous sa grandeur François 2, laisse les choses en l'état.

L'association France-Palestine-Solidarité demande l’abrogation de cette cir­cu­laire scé­lérate qui attaque direc­tement la liberté d’expression et vise, en tentant de les cri­mi­na­liser, à museler des actions citoyennes et non vio­lentes contre l’impunité d’un état, Israël, qui viole en per­ma­nence le droit, notamment par la colonisation.

 

Et en ce jour 18 juin, une dizaine de militants du collectif Stop Armes et de BDS France ont investi le stand d’Israël au salon Eurosatory de Villepinte (93), grande foire internationale aux armements. Munis de tee-shirts "Boycott Israël Apartheid", ils ont brandi des drapeaux de la paix et des drapeaux palestiniens, et jeté des boules puantes.

La police de l'état français, chien de garde de l'impérialisme israélien, est intervenue manu militari. Façon élyséenne de célébrer 2014 déclarée année de la Palestine par l'ONU, organisation internationale dont la France est membre permanent du conseil de sécurité. Cherchez l'erreur.

Commenter cet article