Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Ce samedi 21 juin 2014, sa grandeur François 2 a réuni dans son palais de l'Elysée les dirigeants gouvernementaux et de parti sociaux-démocrates de l'UE capitaliste. A l'ordre du jour, entre la poire et le fromage, la présidence de la Commission européenne. ils porteront leurs suffrages sur Jean-Claude Junker, candidat de droite favori d'Angela Merkel elle aussi de droite.

Ci-dessous, les socialos européens sur le perron du palais de l'Elysée:

Les dirigeants socialistes européens choisissent le candidat de droite comme président de la commission européenne

Bon, ça va trop emmerder l'Internationale socialiste vice-présidée par Ségolène du Poitou, ni les socs allemands ou grecs vu qu'ils dirigent déjà leur pays respectifs avec la droite.

Sigmar Gabriel, le ministre socialiste allemand de l'Economie, a déclaré après ces agapes élyséennes: "Jean-Claude Juncker doit devenir le prochain président de la Commission européenne mais nous espérons que les sociaux-démocrates auront d'autres postes". Ben voyons, entre camarades.

 

Pour ceux qui ne suivent pas, jusqu'à peu Jean-Claude Junker était le premier ministre du grand duché du Luxembourg paradis fiscal de l'évasion justement fiscale des cols blancs. Il a été aussi le président de l'eurogroupe, les états de l'UE ayant l'euro comme devise.

A part ça, la finance est-elle toujours l'ennemie de François Hollande?

Bon, là, je déconne grave. Pour autant, ce dessin est l'absolue vérité en France comme dans l'UE.

Les dirigeants socialistes européens choisissent le candidat de droite comme président de la commission européenne

Commenter cet article

Delforge Yves 22/06/2014 07:16

Quoi de plus logique et de plus cohérent ?
Si les socialistes étaient de gauche alors oui, il y aurait de quoi s'offusquer mais avec le PS actuel cela me semble être dans la logique des choses.