Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

- Non, en fait, c'est 3 millions d'euros qu'il faudrait à l'Ump de Nicolas Sarkozy, a dit Jean-François Copé le big chef du parti à Christian Jacob, lui adjudant-chef des députés du même métal et également très pote avec Jean-François.

- Figure-toi, ça tombe bien, même en cassant la tirelire du groupe Ump à l'Assemblée nationale, il nous en restera suffisament. Et tu les rendras quand les poules auront des dents, a répondu le deuxième.

 

Donc, les groupes parlementaires disposent de fric public pour assurer leur fonctionnement. Bon, peut-être pour les frais de buvette, car en regardant la Chaîne parlementaire, quiconque peut s'apercevoir que les bancs (sic) du palais Bourbon sont plus souvent désertés que bourrés jusqu'à la gueule.

Claude Bartolone, le socialiste qui siège tout en haut du perchoir, vient de promettre urbi et orbi que ça va changer, vu que ça la fout mal d'avoir tant de fric en cette période de vaches maigres. Et ses potes députés de l'Elysée, combien ils ont dans leur cagnotte? Et puis, si c'est pour faire pareil que contre l'évasion fiscale des cols blancs.

 

En attendant, dans cette merde jusqu'au cou, la tribu des Le Pen et consorts en tirent les marrons du feu. Comme quoi la politique politicienne des hors-sol, c'est vraiment de la merde.

Jean-François de l'Ump à Christian de l'Ump: dis, t'a pas cent balles?

Commenter cet article