Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Grève reconductible des cheminots le 10 juin 2014 à partir de 19h

D2i: saloperie antigrève votée par la droite en 2007 et pas abrogée par sa grandeur socialiste François II. Un cheminot envisageant de faire grève doit ainsi prévenir son patron par écrit 48h avant le début de son arrêt de travail, sous peine de refus de service. Cette disposition s'ajoute au préavis de grève déposé par un syndicat 5 jours francs avant la date de la grève.

 

Les cheminots ont décidé de dire NON à la liquidation de la SNCF décidée par l'UE  et le palais de l'Elysée. Pourquoi à cette date? Parce que le texte législatif contesté par les cheminots doit passer devant les députés les 17, 18 et 19 juin.

Le 22 mai, avec la CGT, Sud-rail, près de 20 000 cheminots venus de la France entière avaient manifesté à Paris pour une "autre réforme ferroviaire". La CFDT avait été absente. Comme elle le sera le 10 juin, estimant qu'il vaut mieux négocier des aménagements à la réforme, plutôt que jouer le rapport de force: des aménagements sûrement genre pacte de responsabilité.

 

Déjà, les grandes orgues de la presse libre et non faussée sont données contre ce mouvement. Tout comme les merdias ne sont pas étendus sur la manif du 22 mai, ils ne donneront pas la parole aux cheminots. Bientôt déferlera un raz de marée contre ces salopards de nantis prenant en otage la France entière jusqu'au petit candidat au baccalauréat. Amis qui me lisez, attendez-vous donc au pire.

Commenter cet article

aline 05/06/2014 11:19

Cher Roger, Quel courage il faut aujourd'hui pour utiliser le droit de grêve! et aux raleurs je précise que cette grêve nous concerne tous : cheminots et usagers, nous en aurons tous le bénéfice alors sourions et soutenons. Aline