Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Le Canard Enchaîné de ce mercred 18 juin 2014 publie la liste de ceux qui ont bossé avec la société des potes à Jean-François Copé de l'Ump:

  • Grande Loge nationale de France, « conseil stratégique » : 15 000 euros ;
  • Medef, « monitoring » et « conseil » : 351 884 euros ;
  • Union nationale des professions libérales : 460 000 euros ;
  • Serge Dassault , « e-réputation » : 350 000 euros ;
  • LVMH (président : Bernard Arnault), « suivi de l’image du groupe » : 90 000 euros ;
  • Coca-Cola conseil en communication : 120 000 euros ;
  • Veolia, « veille internet » : 179 400 euros ;
  • EDF (président : Henri Proglio) : 637 000 euros ;
  • Forum expo Qatar : 51 000 euros ;
  • AJ Auxerre (le club dont l’actionnaire majoritaire est Emmanuel Limido, actionnaire luxembourgeois de Bygmalion) : 35 880 euros ;
  • Génération France.fr (Copé) : 500 000 euros ;
  • Mairie de Levallois : 200 000 euros ;
  • Conseil général de Seine-Saint-Denis (via Sequano) : 83 000 euros
  • Association de Bruno Le Maire : 43 000 euros ;
  • Groupe UMP à l’Assemblée nationale et questure (« minisites », « e-réputation »...) : 5,5 millions d’euros ;
  • Rachida Dati, « newsletter » : 9 323 euros ;
  • ministère de la Santé (sous Xavier Bertrand) : 38 000 euros ;
  • ministère de l’Intérieur (sous Brice Hortefeux puis Claude Guéant), « communication de la Mission nationale pour la réserve civile », « ballons publicitaires », « prestations stratégiques » : 550 000 euros ;
  • France Télévisions : 1,2 million d’euros ;
  • BM Consulting, filiale de France Télévisions : 180 000 euros ;
  • France Télévisions publicité « accompagnement stratégique », « e-réputation » : 959 200 euros ;
  • Multimédia France Productions (filiale de France Télé), « accompagnement stratégique » : 50528 euros.

 

Et où est passé le pognon, vu que Bygmalion n'affiche chaque année que quelques millions de chiffre d'affaires?

Il y en a pour 60 millions d'euros de services et de fournitures, sans compter la vingtaine de millions encaissés durant la campagne de Nicolas Sarkozy en 21012.

Tiens, le groupe Ump à l'Assemblée nationale, entre 2008 et 2013, a commandé aux potes de Jean-François Copé la bagatelle de 5,5 millions d'euros de prestations et de gadgets divers.

Tiens, là ce sont 38.000 euros de prestations pour Xavier Bertrand alors ministre de la Santé Ump. Ici, le ministère de l’Intérieur sous Brice Hortefeux puis Claude Guéant, aussi de l'Ump, a été plus généreux. C'était (vous allez rire) pour la communication de la Mission nationale pour la réserve civile, chargée de rappeler, en cas de besoin, d'anciens policiers dans les unités. Le montant? "Plus de 550.000 euros entre 2009 et 2012", affirme Le Canard Enchaîné.

On notera pour le dessert, le sénateur Ump Serge Dassault, marchand d'armes et patron du Figaro: 350 000 euros pour parfaire sa réputation. Pourquoi il y avait du travail à ce sujet?

 

Mais le problème dans tout ça? Comme le rappelle Le Canard, "Bygmalion n'affiche chaque année que quelques millions de chiffre d'affaires". On est bien loin du compte.

Bygmalion: où est donc passé le pognon ramassé?

Commenter cet article

velicitat 21/06/2014 16:40

Sait Big millions pas bygmalion

anonyme 20/06/2014 18:48

Comme dit Xavier Bertrand ils doivent-être tous virés et je pense que lui aussi,parce-qu'il en a profité aussi je vois 38000 euros !