Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Je ne vais pas m'étendre sur la société Bygmalion dirigée par des potes à Jean-François Copé (dont Bastien Millot) dans cette affaire de fausses factures présumées pour l'Ump dirigée par Jean-François Copé au sujet des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy. Laissons faire la justice, comme les hors-sol disent quand ils sont mouillés jusqu'au cou.

Mais la lecture du Canard enchaîné de cette semaine révèle que Bygmalion a des tentacules dans d'autres secteurs que l'Ump dirigée désormais par un triumvirat de premiers ministres de droite à la retraite plus blancs que les neiges de la Suisse et de son secret bancaire.

 

Bref, le volatile révèle qu'une enquête est ouverte par le parquet de Créteil sur les malversations dans l'attribution d'un marché public de la municipalité de Saint-Maur-des-Fossés où Bygmalion est pointée du doigt. Le député-maire de ladite commune est à l'UMP. Mais sans doute est-ce un hasard.

 

Et puis, il y a France Télévisions contrainte à un plan drastique d'économies par l'Elysée socialiste. 

Et là, on tombe aussi sur Bastien Millot pote à Jean-François Copé et patron de Bygmalion. Il a été number 3 de France téloche. Et avant de la quitter, 3 jours avant, il fonde Bygmalion pour signer des contrats juteux avec la téloche publique. Il y en a eu pour 143 902 euros. Mais c'était pour la "surveillance de la réputation de France Télévisions et de ses principaux dirigeants sur internet", la "rédaction de mails aux téléspectateurs", la "réalisation de maquettes de sites intranet" ou le "conseil stratégique sur la communication sensible".

Mais ce n'est pas tout, dans les années suivantes, ça continue pour 1,2 millions d'euros. Sans "la moindre mise en concurrence" indique le Canard enchaîné. Bon, c'était sous Nicolas 1er.

Et sous sa grandeur François II? Et bien ça continue. Bygmalion prodigue autant de conseils rémunérés à la téloche publique. Rémy Pflimin, le nouveau boss de France Télévision, assure au Canard pour sa défense qu'il n'a fait que "répondre à un besoin".

 

Et vous, mes amis qui me lisez, on vous serine chaque jour dans le JT de France 2 qu'il faut vous serrer la ceinture sous peine d'être un mauvais citoyen? Merde alors!

Bygmalion ou Bigmillions?

Commenter cet article

Aline 02/06/2014 11:24

(ordi pas content, m'a mangé mon billet, je refait) Bonjour Roger, Ah pour nous enfariner, nous berçer, la téloche est la reine des leurres. Elle sait appâter le jeune spectateur et ferrer les auditeurs plus récalcitrants que nous sommes. Mais que d'émissions débiles, des variétés mal faites, des sports à la gloire du fric plus qu'à celle de la performance, des redifs en boucle, de la télé-réalité niaise et si vulgaire qu'elle est limite au célèbre carré, des infos orientées, des animateurs "m'a-tu-vu" graisseux d'ambition et les autres là-haut directeurs de chaînes, CSA.... salivant devant l'audimat et comptabilisant la minute télévisuelle (pub - création..= ++++€). Pourtant, on y croise de bonnes émissions culturelles, distrayantes et sportives mais peu en comparaison d'une période où avec moins de chaines, de finances, on nous offrait de vraies créations (de belles adaptations de la littérature enfantine :Comtesse de Ségur, Georges Sand...., du théâtre programmes même adaptés au scolaire Marivaux, Molière...., ) la télé tônait dans le salon, familiale, elle était sportive, éducative et festive. Aujourd'hui, la création est si rare qu'elle fait la une télévisuelle, sinon le monde de la télévision c'est putôt un déversoir de tout ce qu'on veut ou pas pour le spectateur, un marche pied pour les carriéristes ambitieux et une manne d'or pour les investisseurs sans état d'âme. Alors je la regarde, je trie et surtout, surtout je ne crois pas à tout ce qu'on y montre et dit. Aline

ALINE 02/06/2014 10:29

Ah! pour nous enfariner, nous berçer, ....