Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Vous le savez, la Santé appartient au ministère de Marisol Touraine, hors-sol imposée sur les grandes fortunes, laquelle applique à la lettre la rigueur budgétaire qu'elle ne connaîtra jamais.

Au CHU de Rennes, des lots de médicaments en parfait état finissent droit à l'incinérateur. En cause, le système informatique de la pharmacie. Figurez-vous qu'on a remplacé du personnel à statut et qualifié par un robot depuis 2010. Et, c'est bêta, celui-ci ne reconnaît pas certains produits médicamenteux. D'où le brûleur de l'incinérateur et des centaines de milliers d'euros qui partent en fumée.

Interrogés par Le Télégramme, les patrons du CHU de Rennes avoue: "Moralement, on peut comprendre que ça choque ". Non, vous croyez?

Et puis, ils poursuivent que de toute façon ce sont des médocs à pas cher, "quasi gratuits". Bon, il faut qu'ils nous refilent les ficelles pour obtenir des médicaments de la sorte.

Et de continuer encore que la faute revient à BTP Eiffage dont une filiale a construit la nouvelle pharmacie du CHU et installé le fabuleux robot qui va avec. C'est vrai que, dans notre société moderne, confier la santé à des patrons du Bâtiment et du CAC 40. Mais que voulez-vous, c'est la rigueur et le système capitaliste. Et le palais de l'Elysée s'y complait parfaitement.

Du coup, les ailiers gauches du PS s'interrogent.

BTP Eiffage, baron du bâtiment et du CAC 40, fait aussi dans la Santé

Commenter cet article