Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Avions déployés récemment par l’Otan autour des frontières russes (source Zerohedge)

Il y a un moment, faut arrêter et appeler un chat, un chat : avec l’affaire ukrainienne, l’Otan, bras armé d’un système de domination économique et financière en pleine déconfiture, conduit le monde à la guerre en soutenant les agissements d’un pouvoir putschiste clairement fasciste.

Allons même plus loin, comme certaines personnalités dignes de respect, pour affirmer que dans l’affaire la Russie ne fait, elle, que défendre des intérêts géopolitiques historiques. C’est en tout cas ce que vient de rappeler Pierre Maillard, ancien conseiller diplomatique du général de Gaulle, dans une interview accordée aux Crises.fr :

« L’Europe a donc réalisé une intrusion dans une sorte de “domaine réservé”, de zone traditionnelle d’influence et d’action de la Russie. C’est un fait. Je peux vous garantir qu’il [le général De Gaulle, ndlr] n’aurait jamais agi ainsi. »

1

Des preuves d’implications accablantes pour le camp occidental

Depuis l’intervention téléphonique de la diplomate américaine Victoria Nuland, les preuves de l’implication des forces occidentales, tant américaines qu’européennes, dans la montée des périls en Ukraine se sont faites accablantes.

 

  • Comment se fait-il que ces observateurs (militaires) de l’OSCE (Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe), arrêtés, détenus puis relâchés à Slaviansk alors qu’ils suivaient les forces d’intervention de Kiev, appartiennent tous au camp occidental ? Pas de Russes au sein de l’OSCE ?
  • Qu’est-ce que cette aide de 17 milliards du FMI promise aux nouveaux gouvernants de Kiev à la condition expresse qu’ils conservent à tout prix l’unité territoriale de l’Ukraine, sinon une incitation à la répression des mouvements non pas séparatistes, mais fédéralistes des russophones ? (De fait, l’offensive militaire sur l’est et la tragédie d’Odessa eurent lieu dès le lendemain.)
  • Pourquoi nos médias et nos ministres ont-ils tenté de passer sous silence les déclarations du journal allemand The Bild affirmant la présence à Kiev de conseillers de la CIA et du FBI ?
  • Depuis quand l’Ukraine est-elle équipée de matériel américain comme ces Hummers qu’on voit sur la vidéo ci-dessous (remarquez au passage « l’agressivité » des populations pro-russes) ?
  •  
    2

    Des forces de répression ouvertement fascistes et néonazies

    Quant au caractère ouvertement fasciste et néonazi des forces chargées de la répression, elle n’est hélas plus à démontrer.

  • Qu’allait donc faire ce membre du mouvement ultranationaliste Pravyi Sektor (Secteur Droit) au pied de la Maison des syndicats d’Odessa, avec un gilet pare-balles, armé d’un pistolet, et tirant sur les pro-russes prisonniers des flammes ?
  • Voulez-vous savoir ce que déclara au lendemain du drame d’Odessa une certaine Irina Farion, députée dont le parti Svoboda occupe un bon tiers du gouvernement putschiste de Kiev  ?

Extrait page Facebook d’Irina Farion

Traduction : « Bravo Odessa. Perle de l’esprit ukrainien. Patrie des grands nationalistes Ivan et Iouri Lipa. Que le diable les brûle en enfer. Les meilleurs insurgés sont les fans de football. Bravo. »

Quel média du microcosme, quel ministre des affaires étrangères, pour relayer cette information publiée par le Jerusalem Post daté du 5 mai et rapportant les propos alarmistes de leaders de la communauté juive d’Odessa :

« La communauté juive d’Odessa envisage une évacuation d’urgence [...] Selon le rabbin Refael Kruskal –- chef de l’organisation Tikva qui gère un réseau d’orphelinats et d’écoles et fournit des services sociaux aux personnes âgés de la ville -– plusieurs des blessés des affrontements de vendredi étaient des Juifs. »

3

Une propagande occidentale grossière pour tout argument

En face, dans le camp retranché de l’Otan, quoi comme contre-arguments à ces graves accusations ? RIEN ! Rien que de la propagande grossière et des allégations stupides comme celles encore distillées par le ministre Fabius sur les ondes de France Inter lundi.

Rien d’autres que quelques misérables photos tentant de montrer un armement russe sophistiqué entre les mains des méchants pro-russes. Arguments aussitôt démontés par un spécialiste de l’armement.

Parlez-nous plutôt, monsieur le ministre Fabius, de ces avions Rafales tout fraîchement envoyés en Pologne et dont on a enlevé les insignes !

Avion Rafale sans insigne sur la base aérienne polonaise Malbork (capture)

On ne remerciera jamais assez Olivier Berruyer, déclencheur d’alerte citoyen sur le site les-crises.fr, pour le démontage systématique de cette propagande occidentale qui ne dit pas son sale nom.

Avoue, cher lecteur bien de chez nous, ça ferait bizarre, n’est-ce pas, de se retrouver un beau jour dans le camp des salauds de l’histoire ?

 

Source: blog du Yéti, voyageur à domicile. 6-5-2014. Les blogs de rue89

Les vidéos qui vont avec l'article sont à voir sur Rue89.

 

Note de ma pomme: Pour l'info et le débat démocratique...

Commenter cet article